Un beau plateau de solitaires passé à la loupe

 

Alors que l’ensemble des dix-huit bateaux engagés dans la première édition de la Transat Bénodet-Martinique qui s’élancera le 10 avril prochain aura rejoint le port du sud Finistère demain, vendredi 1er avril avant midi comme le précisent les instructions de course, l’occasion est belle de faire un petit tour d’horizon du plateau en chiffres.

1 : femme engagée dans cette Transat Bénodet – Martinique. Il s’agit de Jeanne Grégoire (Banque Populaire).

1 : marin fêtera son anniversaire pendant la course. Frédéric Rivet (Vendée 1) célébrera en effet ses 33 ans. A noter par ailleurs qu’il est le seul concurrent au départ à réaliser sa toute première transatlantique.

1 : représentant de la Martinique qui s’élancera de Bénodet le 10 avril prochain et mettra le cap sur les Antilles. Ainsi, Eric Baray portera les couleurs de Ven Dan Vwèl 972.

2 : anciens vainqueurs de l’épreuve qui pourraient réaliser le doublé dans cette Transat entre le sud Finistère et Fort-de-France : Gildas Morvan (Cercle Vert), le tenant du titre, et Eric Drouglazet (Luisina), vainqueur de l’édition 2005.

2 : étrangers. Le Portugais Francisco Lobato (Roff) et le Belge Pascal Desmarets (Tetraktys).

3 : marins qui ont participé aux trois éditions de la Transat en solitaire à armes égales (2005, 2007 et 2009) : Gildas Morvan , Eric Drouglazet et Yannig Livory (One Network Energies).

3 : amateurs inscrits à l’épreuve : Yannig Livory , directeur de pépinière d’entreprises, Pascal Desmarets consultant en stratégie informatique et Louis-Maurice Tannyères (ST-Ericsson), conseiller technique du CEO St Ericsson.

4,40 : l’écart infime, en minutes, entre Gildas Morvan et Erwan Tabarly (Nacarat), premier et deuxième de la dernière édition, à l’arrivée à Marie-Galante.

8 : marins réaliseront pour la première fois une transat en solitaire : Romain Attanasio (Savéol), Eric Baray, Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham), Pascal Desmarets, Nicolas Lunven (Generali), Anthony Marchand (Espoir Région Bretagne), Jean-Paul Mouren (Groupe SNEF) et Frédéric Rivet.

8 : départements français sont représentés dans cette Transat Bénodet – Martinique : les Bouches-du-Rhône (13), le Calvados (14), le Finistère (29), le Morbihan (56), les Pyrénées Atlantiques (64), la Haute-Savoie (74), la Vendée (85) et la Martinique (972).

10-12 : distance en milles du parcours du prologue AG2R LA MONDIALE disputé le samedi 2 avril au large de Bénodet.

10,10 : la longueur en mètres du Figaro Bénéteau 2 sur lequel les solitaires vont vivre durant près de trois semaines de mer.

18 : le nombre total de skippers engagés dans cette Transat Bénodet – Martinique.

18 : le nombre de saisons sur le circuit Figaro Bénéteau qu’entame cette année Eric Drouglazet.

24 : le nombre de partenaires qui accompagnent cette 1ère édition entre Bénodet et la Martinique.

26 : l’âge du plus jeune marin de la flotte : Anthony Marchand, né le 4 mars 1985.

38 : la moyenne d’âge de l’ensemble des concurrents.

58 : l’âge du doyen de la course, le marseillais Jean-Paul Mouren qui détient le nombre record de participations à la Solitaire du Figaro (24 entre 1983 et 2010 !).

3 474 : le nombre de milles de ce nouveau parcours entre Bénodet et la Martinique.

80 000 : le tirage du supplément « Transat Bénodet-Martinique » de 8 pages réalisé par Ouest-France et diffusé le 5 avril 2011 sur les zones « Finistère » et « Lorient »

210 000 : le tirage du programme officiel de la course, édité par Le Télégramme et diffusé avec l’édition du 31 mars 2011.