Un Nautic positif et une année riche en perspectives

Chaque année, le Salon Nautique de Paris est pour la Fédération Française des Ports de Plaisance (FFPP), l’occasion de réunir tous ses adhérents sur son stand, un lieu d’échange et de travail convivial, inauguré par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement. Au centre des problématiques en 2011 : la saturation portuaire, le dragage des ports, l’ouverture sur l’Europe et le développement durable.

Après une rencontre entre la Ministre et le Président de La FFPP, Serge Pallarès, Thierry Mariani, Secrétaire d’état, participait samedi à une table ronde entre la Fédération des Industries Nautiques, le Conseil Supérieur de la navigation de plaisance, la Direction des Affaires Maritimes et la FFPP. Au terme de cet entretien, la Fédération s’est engagée à produire au printemps des chiffres clés en matière de place dans les ports notamment et de développer le programme Odyssea avec l’ensemble des professionnels du nautisme dont les membres du Codcap. Une enquête sera mise en place dans les ports de plaisance très prochainement et une action de communication relayera ces résultats autour du mois d’avril. Gestion des espaces portuaires, développement environnemental avec notamment la recherche de solutions concernant la gestion des déchets, le dragage des ports et des aires de carénage, et ouverture sur l’Europe seront résolument les trois grands axes de travail en 2011.

Des projets concrétisés

L’intérêt premier du Salon Nautique est de permettre de faire avancer les dossiers rapidement puisque l’ensemble des professionnels du nautisme sont sur place. Ainsi dès lundi se réunissait la Confédération Internationale des Ports de Plaisance Méditerranéens (CIPPM) composée de 12 pays et dont la FFPP a la présidence d’honneur. Ensemble ils ont travaillé sur une problématique commune : le développement du tourisme dans la zone européenne. Ainsi une Charte de Coopération a été signée avec la FFPP et les Fédérations des Ports de Plaisance italiens (Asso.nat) et anglais (The Yacht Harbor Association) visant à harmoniser et développer les pratiques et réglementations avec la FFPP.

L’enrichissement du programme Odyssea a également été l’un des grands objectifs de ce Salon. Le programme, créé il y a deux ans, a pour mission de valoriser les territoires, le patrimoine naturel et culturel toujours dans une logique de développement durable. Odyssea permet d’utiliser le port de plaisance comme une vitrine vers l’arrière-pays. Avec l’ouverture du tout nouveau portail sur la Corse, présenté vendredi mais surtout avec un nouvel axe de travail avec les Métiers d’Arts. Vendredi 10 décembre était signé un accord de coopération entre la FFPP, et le réseau des Métiers d’Art « Ateliers d’Art de France » en présence des Fédérations des Ports de Plaisance italienne, espagnole et des membres de la CIPPM.

Par ailleurs, un comité d’experts Odyssea « Culture et Patrimoine » présidé par Michel Thomas Pennette, directeur de l’Institut européen des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe a été mis en place. Ce comité a pour mission de labelliser l’itinéraire Odyssea qui sera présenté au mois de mars au Conseil de l’Europe.

Bormes les Mimosas, Gravelines et La Roche-Bernard, Trophées de l’Escale 2010
Les Trophées de L’Escale ont été créés en 2005 avec l’objectif de promouvoir et de reconnaitre la qualité des installations portuaires de plaisance en France portant sur le respect de l’environnement et la qualité du service offert dans les ports aux navigateurs en escale.
Qu’ils soient sur la côte Nord, Atlantique ou Méditerranéenne, les ports de Gravelines, Bormes les Mimosas et de La Roche-Bernard ont donc répondu en 2010 à un certain nombre de critères tels que : la qualité de l’accueil et la qualité des services sur le port c’est-à-dire outre les services classiques, les services comme les connexions Internet wifi gratuite, les gardes d’enfants, les livraisons à bord. Mais aussi la qualité environnementale, la qualité de vie, la proximité des services et l’ouverture sur la ville et l’arrière pays : moyens de transports et animations mis à disposition des plaisanciers pour découvrir la région.

Beaucoup de chantiers en 2011 pour La Fédération Française des Ports de Plaisance avec une réelle volonté de tous les acteurs du nautisme de travailler ensemble. Ce 50ème  Nautic de Paris a clairement permis de mutualiser les efforts de chacun et de trouver des solutions pour développer les grands axes définis pour l’année à venir.