Un partenaire principal en harmonie avec l’événement

 

Richard Mille est un homme de passions. Exigeant et visionnaire, il associe depuis 2001, date de la création de la marque qui porte son nom, le meilleur de la culture horlogère suisse avec le meilleur de l’innovation afin de créer les montres mécaniques du XXIeme siècle. D’une technicité extrême, les créations de la marque sont considérées comme les Formule 1 de l’Horlogerie. Le sport à son plus haut niveau a toujours été une source d’inspiration pour Richard Mille. La marque est présente dans l’univers nautique depuis plusieurs années, notamment avec ses modèles de plongée RM 025 Tourbillon et RM 028 Automatique. Partenaire principal des Voiles de St Barth depuis leur première édition en 2010, Richard Mille partage avec les compétiteurs qui rivalisent d’adresse et de précision sur l’eau les mêmes exigences et le même goût du challenge.
Entretien :
Après le sport automobile, pourquoi vous engager dans le sport voile ?

Je suis fasciné par la vitesse, particulièrement lorsqu’elle est combinée à la technique. Et ce, quel que soit le sport … sur terre, sur mer ou dans les airs.

Quelles sont les valeurs que vous souhaitez mettre en avant à travers votre engagement et qui sont communes à la voile et à l’horlogerie de prestige ?

Dans la voile, chaque détail compte et tout doit être parfaitement rodé. Le hasard et l’à peu près ne peuvent exister. Il faut également savoir prendre des risques. Autant de paramètres qui se retrouvent dans la création de mes montres.

Saint-Barth, les Caraïbes constituent-ils une ouverture intéressante vers le marché américain ?

Saint Barth est une destination très appréciée des Américains et ils sont nombreux à venir en vacances sur l’île. Donc, oui bien sûr Saint Barth et les Caraïbes sont une ouverture importante pour nous vers le marché américain.

La vocation internationale des Voiles de St Barth est-elle une composante importante de votre engagement ?

Saint Barth est un endroit magnifique et toujours préservé, très prisé d’une clientèle qui vient du monde entier. Et la vocation internationale des Voiles de Saint Barth est essentielle pour la marque.

D’autres horlogers ont bâti une image dans la durée auprès d’événements porteurs du sport et de la voile ; est-ce aussi votre ambition avec les Voiles de Saint-Barth ?

Nous sommes partenaires de plusieurs événements dans le sport, qui ont tous été pensés et construits sur la durée. Les Voiles de Saint Barth s’inscrivent pour moi sur le même schéma.

Comment concrètement inscrivez-vous les Voiles dans la communication de votre marque ?

J’ai créé une édition limitée « Voiles de Saint Barth » qui reflète la qualité et l’atmosphère de l’évènement.

Comptez-vous accompagner l’événement d’actions spécifiques de communication ? Lesquelles ?

La communication est un des moteurs de notre implication dans les Voiles de Saint Barth. Nous relayons les informations – et bien sûr les photos – sur l’événement, dans les magazines à travers le monde.

En quoi le sport de voile, la technologie nautique, peuvent-ils inspirer un créateur horloger ?

De nombreuses choses m’inspirent comme par exemple, la ligne d’un voilier, son équipement ultra technique, les matériaux high-tech utilisés, capables de résister dans un environnement parfois hostile.

La voile conjugue évolution technologique et dépassement humain ; vos montres sont-elles la synthèse de ces deux expressions ?

Oui bien sûr ! Réaliser une montre Richard Mille est à chaque fois un nouveau défi qui demande à nos horlogers des prouesses incroyables, tant les contraintes techniques sont nombreuses.