Un Spi entraînant

À la barre de l’Open 7,50 Prince de Bretagne, Lionel Lemonchois et ses équipiers faisaient leur ‘rentrée des classes’. Depuis sa victoire en Multi50 sur la Route du Rhum, Lionel n’a en effet pas régaté et le Spi est, en la matière, une belle première confrontation avec les meilleurs équipages français.

 

Pas facile de gagner un Spi

Depuis 33 ans, le Spi sonne l’heure des retrouvailles de milliers de marins, connus ou anonymes et Lionel Lemonchois ne compte plus ceux auxquels il a participé. Pour cette édition 2011, c’est en Open 7,50 qu’il est venu régater en baie de Quiberon. L’objectif de ces quatre jours de navigation était principalement de s’entraîner en vue de la saison à venir, en équipage et en Multi50. C’est donc avec 80% de ses complices en Multi que le vainqueur du Rhum a navigué. Ce Spi version 2011 a, de l’avis de tous, été particulièrement dense. Si le soleil a illuminé le week-end pascal, les conditions météo n’ont pas toujours été du goût du skipper de Prince de Bretagne qui préfère la brise au temps de demoiselles. «C’est une école d’humilité la voile » explique Lionel, « un jour tu gagnes, un jour tu perds. Mais on aime ça, on vient chercher la difficulté. Je me dis que c’est peut-être plus facile de gagner le Rhum que le Spi après quatre jours de régates comme celles-là. »

Place au multicoque

Après cette session de régates dans le petit temps, « un bon exercice pour nous » reconnaît Lionel, c’est sur son Multi50 Prince de Bretagne qu’il va mettre le cap sur le Grand Prix Guyader à Douarnenez dès le week-end prochain. Au programme, quatre jours de régates et de runs dans la baie des Penn Sardin. «J’espère qu’il y aura de l’air et qu’on aura un peu plus de réussite qu’ici, à La Trinité. Nous allons retrouver nos principaux concurrents en Multi50, Crêpes Whaou ! et Actual. Ça devrait être bien sympa. Prince de Bretagne est sorti de chantier il y a peu et il me tarde de naviguer. Nous avons fait quelques entraînements déjà, mais là non plus il n’y avait pas beaucoup d’air. Finalement, c’était une mise en conditions pour le Spi… »

Un partenaire heureux

Pour Prince de Bretagne, le Spi était aussi l’occasion de présenter des produits de saison sur le village du Spi Ouest France-Intermarché dont ils sont partenaires. Ce week-end de Pâques ensoleillé leur a offert un beau succès auprès du public venu nombreux déguster les légumes bretons. A Douarnenez, Prince de Bretagne accompagnera aussi son skipper avec le spectaculaire car podium déjà présent à Saint Malo sur le village de la Route du Rhum-La Banque Postale.