Un tandem de choc

Vendredi soir Bernard Stamm et Bruno Jourdren s’élanceront de la baie de Saint Malo à bord du 40 pieds Cheminées Poujoulat, pour défier 12 autres tandems. C’est en effet, aujourd’hui à 20 heures que le coup d’envoi de la 4ème édition de la 1000 milles de la Brittany Ferries sera donné et la flotte mettra alors le cap sur Plymouth, premier chapitre de la course.

 

Du près essentiellement
Après avoir remporté le Record SNSM en juin dernier, Bernard Stamm et Bruno Jourdren se retrouvent sur Cheminées Poujoulat pour s’aligner au départ de la 1000 milles de la Brittany Ferries. Cette épreuve, réservée aux Class 40, emprunte les lignes de la compagnie maritime bretonne. Le parcours est ainsi caractérisé par des arrêts obligatoires, le premier à Plymouth, en Angleterre et le deuxième à Santander, sur la côte espagnole, avant de regagner Saint Malo.
Les conditions météo du départ sont annoncées assez musclées avec un vent qui devrait atteindre les 25 nœuds : « Nous partirons au près et le vent sera très fort. La météo sera à peu de chose près la même tout au long de la première étape, jusqu’à Plymouth. Dans les prochains jours le vent aura cependant tendance à mollir. Je pense qu’on naviguera pendant toute l’épreuve au près. Dommage qu’on ne puisse pas choisir le sens de la course : j’aurais préféré effectuer le parcours à l’envers ! » plaisante Bernard Stamm.

Une course tactique
Les deux navigateurs participent à la Brittany Ferries pour se qualifier pour La Solidaire du Chocolat, la transat en double vers le Mexique. Cependant, l’ambiance décontractée qui règne au sein de la classe est une raison supplémentaire de courir la 1000 milles, tout comme le menu de cette épreuve qui promet une course très tactique et, par conséquent, intéressante. Bruno Jourdren : «Nous avons bien optimisé les réglages sur Cheminées Poujoulat, surtout en vue de la Solidaire du Chocolat. Et les 1000 milles sont une étape très importante, car il s’agit d’une épreuve qualificative pour la Solidaire, caractérisée en plus par un parcours passionnant ».
Coefficients de marées importants et forts courants vont apporter du sel à une bagarre qui promet d’être rude entre les tandems. « Je ne pense pas à surveiller un seul duo pour ne pas se faire « voler » la première place. Je ne connais pas encore assez mes adversaires et je ferai attention à tout le monde» déclare Bernard Stamm « Dommage quand même que Giovanni Soldini ne soit pas sur la ligne de départ ». Depuis le Grand Prix Petit Navire Bernard Stamm et Bruno Jourdren n’ont pas eu, en effet, l’occasion de défier le navigateur italien qui les avait devancés sur ce rendez-vous douarneniste.

Un duo solide et polyvalent
C’est l’amitié qui les lie et leur expérience de marin, très complémentaire, qui font la force du tandem de Cheminées Poujoulat comme l’explique Bruno Jourdren : «On se connaît depuis longtemps et notre collaboration se base sur une complicité d’amis, avant toute autre chose. Participer à cette édition ensemble, c’est un vrai bonheur pour nous. Dans le registre de la Course au Large, c’est plutôt Bernard qui devient mon maître mais entre deux bouées, je pense pouvoir lui apprendre des choses ».