Une 33e édition placée sous le signe du renouveau – 8 au 13 septembre 2010

 

31 mai 2010

A quelques mois de l’ouverture du 33e Festival International de la Plaisance de Cannes, les grands noms de la plaisance internationale redoublent de dynamisme et d’ingéniosité afin d’adapter leur offre à la nouvelle donne mondiale. Si le monde de la plaisance et de la grande plaisance a été très fortement impacté par la dégradation de la conjoncture économique tout au long de la saison 2008/2009, l’heure semble désormais être à un léger rebond, soutenu par un intérêt des plaisanciers qui ne s’est jamais démenti. Nul doute qu’à partir du 8 septembre, les nouveautés et les avant-premières mondiales seront bien au rendez vous sur le port de Cannes.

Recherche de performance et innovation : les maîtres mots du secteur

Déjà, au plus fort de la crise, en 2009, les chantiers français et internationaux avaient fait preuve d’une capacité d’innovation et d’une énergie exceptionnelles afin de faire face au retournement du marché. En 2010, cette préoccupation demeure, plus que jamais, d’actualité, et porte ses fruits à bien des niveaux : nouvelles carènes, designs recherchés et qualité de service toujours plus irréprochable, etc.

Et parce qu’il ne saurait être d’activités nautiques sans un environnement préservé, la prise en compte environnementale se positionne désormais comme l’un des catalyseurs du marché : nouvelles motorisations, moteurs hybrides, panneaux solaires, éclairages à led… Aux côtés des bateaux estampillés « Bateau bleu » conformes à la loi sur l’eau, nombreux seront donc les bateaux présentant des équipements permettant une meilleure préservation de l’environnement.

 Une vitrine unique de la plaisance et de la grande plaisance mondiales

Grâce à une offre particulièrement riche et un visitorat de grande qualité, Cannes bénéficie d’une renommée qui dépasse désormais les frontières européennes. Avec 50% d’exposants étrangers, venant de 25 pays, le Festival de la Plaisance de Cannes s’affirme comme un rendez-vous résolument international. Si les pays européens sont encore les exposants les plus représentés, à travers la présence de chantiers français, italiens, anglais, espagnols ou allemands, Eric de Saintdo, Commissaire général du salon, se félicite du nombre de plus en plus élevé d’exposants venant des Etats-Unis, de Russie, des Emirats Arabes, d’Asie et même l’émergence de la Turquie qui propose des bateaux d’une construction et d’une finition de très haut niveau. Selon Eric de Saintdo, « le Festival de la Plaisance de Cannes constitue un lieu d’affaires exceptionnel pour les grands acteurs du nautisme international : un grand nombre d’entre eux reconnaissent en effet remplir leurs carnets de commandes ! »

Un atout essentiel qui permet au salon de bénéficier d’un taux de remplissage atteignant déjà 80%, à 4 mois de son ouverture, et ce, dans un contexte international encore incertain.

 Les grands acteurs de la plaisance mondiale fidèles au rendez-vous cannois

Les grands noms du nautisme international ont d’ores et déjà répondu présent. Aux détours des pontons, les visiteurs pourront donc, une nouvelle fois, retrouver Azimut Benetti, Baglietto, Beneteau, Cantieri di Pisa, Ferretti Group, Jeanneau, Peri Yachts, Pershing, Princess, Riva, Rodriguez Group, Sanlorenzo, Sunseeker, Heesen Yachts, Wally …, symboles de tout un savoir-faire d’exception. Ils pourront également découvrir un « nouveau venu », le chantier Monte Carlo Yachts, qui lancera son tout premier yacht, le MCY 76, en exclusivité à Cannes, le 08 septembre.

La 33e édition du Festival comportera, naturellement, les caractéristiques majeures qui ont fait son succès, à savoir une offre particulièrement exhaustive de petites et grandes unités, voiliers et bateaux à moteur, dont 95% seront présentés à flot et pourront être essayés en mer.

A noter qu’en 2010, le Festival de la plaisance de Cannes fera la part belle aux grands voiliers et aux catamarans dont le nombre d’unités présentées sera en augmentation significative.

 Nouveau en 2010 !

Création d’un tout nouvel espace « tender de luxe », situé à l’entrée principale du salon, où seront présentés différents modèles de ces bateaux haut de gamme qui ne disposaient pas, jusqu’alors, d’« écrin » spécifique ;

Un espace « performance », dédié aux unités de vitesse du type Cigarette, Nor-tech, Dragon Boat ou Donzi prendra place face à la Traversante, côté quai Max Laubeuf, à terre et à flot. Ces « day boats » très rapides ont actuellement le vent en poupe auprès des plaisanciers à la recherche de sensations fortes.

 

L’édition 2010 en chiffres…

  • ? Près de 57 000 visiteurs dont 50% d’étrangers
  • ? 600 bateaux à flot (Vieux Port et Port Canto) dont 87% d’étrangers
  • ? 250 nouveautés
  • ? 230 bateaux de plus de 20 mètres
  • ? 520 exposants de 34 pays
  • ? 95 000m² net de surface d’exposition