UNE ARRIVEE VENDEENNE EN DEMI-TEINTE

12/07 –

– La flotte a rejoint Talmont-St-Hilaire, en Vendée. La navigation a été tactique, avec une option au large payante. Nouvelle Calédonie signe un sans faute et conserve la tête du classement. Mummaduck s’octroie la troisième place, derrière Courrier Dunkerque.

L’étau se ressert sur le Team Ville de Genève – Carrefour Prévention. Après 102 milles ajoutés au compteur, une autre nuit passée en mer et une navigation frustrante pour l’équipe, un point seulement sépare les genevois des malouins de Purflo. Mummaduck, skippé par Laurent Pagès, met de plus en plus la pression. Récit de 24h teintées de déception.

Talmont-St-Hilaire, le 12 juillet 2010

Ils ont eu 102 milles à parcourir. Contraintes de parcours : passer au large de l’Ile de Groix, puis de Belle-Ile. Cédric Schmidt, piano à bord, nous raconte « Nous avons pris un bon départ mais avons pas mal « tricoté » par la suite. Nous avons mal gérer le courant. Après un départ au près, nous avons fait un long tribord de spi pour aller sur Belle-Ile. La flotte s’est alors divisée en deux : certains ont optionné au large, tandis que nous et une autre partie de la flotte, avons choisi de longer l’ile. Nous voulions avoir une route directe. A ce moment là, nous allions vite. Nous sommes arrivés vers Belle-Ile en milieu de nuit. Le vent a tourné mais, comme nous étions en tête de flotte, il n’y avait pas de soucis car nous avions le vent en premier. Nous avons voulu faire route directe tout le temps mais n’avons pas eu d’occasion de recroiser devant la flotte, partie au large. Celle-ci a eu un vent plus stable, plus fort et a donc, au final,! pu faire une route directe sur Talmont. Nous les avons vu partir, n’avons pas pu revenir et l’option au large a finalement été la plus payante. ». Preuve en est, les bateaux accompagnant Ville de Genève – Carrefour Prévention dans l’option à terre ne s’en sont pas mieux tirer.

Etienne David revient, lui aussi, sur cette navigation frustrante pour tous « C’était une étape particulière. Je suis ravi de la façon dont on a navigué. Nous n’avons jamais baissé les bras, nous avons attaqué, effectué de belles manœuvres. L’équipe était toujours à fond. Je n’ai pas le sentiment que nous ayons pris de risques, et nous avons tenté de naviguer le plus propre possible. A l’arrivée, nous sommes mal payés, il y a des choses que nous n’avons pas comprises. Par rapport à la route, nous sommes restés conservateurs, à la différence des autres. Sur l’eau, c’était différent. L’analyse des fichiers météo que nous avions fait s’est révélée caduque, c’était complètement différent une fois en mer. Nous n’avons pas le sentiment d’avoir fait des erreurs et malgré tout nous sommes mal placés. C’est frustrant, il faut quand même retenir le positif et rebondir pour la suite ».

La déception est donc dans les esprits ce soir. Les genevois doivent se concentrer sur la suite, ne surtout rien lâcher et rester positifs. Ils ont prouvé qu’ils pouvaient réaliser de belles choses. Demain, pour se remettre en jambes et effacer la frustration, des parcours banane seront lancés au large de Talmont-St-Hilaire.

Etienne David et Denis Girardet quittent l’équipe demain, pour rentrer en Suisse. Christian Monachon, « bizu » de l’équipe, arrive pour apporter de l’énergie fraîche au Team Ville de Genève – Carrefour Prévention

Equipage à bord pour l’étape Lorient / Talmont-St-Hilaire
Bruno Barbarin (Barre)
Etienne David (2ème barreur)
Loïc Forestier (Embraque)
Bryan Mettraux (GV)
Justine Mettraux (N°1)
Denis Girardet (Navigation)
Cédric Schmidt (Piano)

Classement général après l’étape depuis Lorient :
1. Nouvelle Calédonie
2. Courrier Dunkerque
3. Ile de France
9. Ville de Genève – Carrefour Prévention

Classement amateur :
1. Ville de Genève – Carrefour Prévention (238 pts)
2. Purflo-Les Thermes de St Malo (239 pts)
3. Mummaduck (250 pts)

 

6 Heures de Nernier

samedi 17 juillet – 00:00

Critérium Surprise

samedi 24 juillet – 00:00

5 Jours du Léman

samedi 07 août – 00:00