Du vent toujours, des nouveautés encore

La bise a soufflé en fin de semaine dernière et les navigateurs s’en sont donné à cœur joie. En D35 ou dans la Swiss Sailing League, de nombreuses manches ont pu être lancées dans des conditions variées. Sur le plan des nouveautés à ne pas manquer, ce format de newsletter que nous vous offrons pour le plaisir de la lecture, ainsi que la seconde édition du Mirabaud Sailing Video Awards qui a ouvert les hostilités pour les marins professionnels qui peuvent mettre en compétition des vidéos de bord depuis la fin avril. Lire la suite

Du vent pour tous

Les grands multicoques lémaniques ouvraient leur saison mercredi sous les meilleurs hospices : 15 nœuds de bise. Une entrée en matière franche et directe dont a bénéficié Alinghi, clairement l’équipage le plus affuté de la flotte tant la stabilité de son équipage sur la durée et son volume de navigation en GC32 et D35 plaident en sa faveur. Sur le reste du podium, Ylliam Comptoir Immobilier confirme son statut de challenger acquis la saison passée et conserve la deuxième place. Pour finir, Mobimo de Christian Wahl avec un équipage renouvelé renoue avec les podiums et termine troisième.

De belles conditions ont aussi permis aux coureurs de la Swiss Sailing League de prendre leur pied sur le lac de Constance. Pour la première fois, la ligue nationale suisse de voile réunissait sa première et sa deuxième division sur le même plan d’eau. Du beau spectacle en somme qui leur a permis de lancer 42 manches au total dans un large éventail de vent, de 1 à 5 Beaufort. Sur la plus haute marche du podium on retrouve les locaux de l’étape, le SV Kreuzlingen emmené par Tom Rüegge qui s’est imposé devant les tenants du titre, le RC Bodensee, alors que les Romands de la SNG ont effectué une contre-performance en se classant sixièmes. Ces derniers parviennent tout de même à conserver leur troisième place au classement de la saison.

Avis aux marins professionnels !

Pour la deuxième année consécutive et en marge du Yacht Racing Forum, les Mirabaud Sailing Video Awards couronnent les meilleurs clips de notre sport. Cette compétition est ouverte aux vidéastes ainsi qu’aux marins professionnels qui ont jusqu’au 24 septembre pour déposer leur production d’1 minute 30 maximum sur le site de l’événement. C’est d’ailleurs un Suisse, Roman Brunisholz, qui avait remporté le prix dédié aux vidéastes et Kito de Pavant qui avait raflé celui des marins. Une maigre consolation suite à sa rencontre avec un cachalot… qui au moins n’aura pas débouché sur rien !


!