fbpx

Voile sur dériveurs : grand succès pour le SwissOpenAlpi

Texte :

Photos : ©Walter Rudin

Le lac d’Alpnach connaît une véritable renaissance comme plan d’eau de régate. Trois séries de dériveurs ont profité des conditions idéales sur ce petit lac de Suisse centrale.

Il fut un temps où les régates de dériveurs sur le lac d’Alpnach étaient l’un des rendezvous incontournables du calendrier vélique suisse. Ces dernières années, les activités n’ont pourtant cessé de diminuer pour pratiquement disparaître. Dommage, puisque le lac d’Alpnach semble prédestiné aux régates sur bateaux de taille modeste. Ce bras du lac des Quatre-Cantons ne bénéficie pas seulement d’un vent thermique par beau temps, le massif de Lopper assure aussi de bonnes conditions dans les autres situations météorologiques. De plus, les voiliers ne sont pas importunés par les vagues provoquées par les navires motorisés. Conscient de ce potentiel, le Segelklub Stansstad a invité trois séries de dériveurs à faire connaissance avec ce plan d’eau exceptionnel. Mi-septembre, les 505 y ont disputé leur championnat de série, les 470 et les Fireball chacun un critérium.

Promesse tenue

SwissAlpi-3Même si la météo n’a pas complètement joué le jeu, le lac d’Alpnach n’a pas failli à sa réputation. Le vent a bel et bien répondu présent. La cinquantaine de bateaux a ainsi pu courir suffisamment de manches pendant les trois jours du SwissOpenAlpi. Pour les treize 505, les jeux étaient déjà faits, dimanche après-midi, après avoir mis sous toit le nombre maximum de neuf manches. Dominant leurs concurrents, Cédric Bart et Laurent Grob se sont logiquement imposés. Les nouveaux champions de série du Club Nautique Bevaix n’ont même plus eu besoin de disputer la dernière manche. Pour les 470, le critérium de Stansstad prenait des allures de répétition générale en vue du championnat de Suisse. Grands favoris, Philippe Erni et Stephan Zurfluh du Segelclub Cham ont fêté une victoire bien méritée. Chez les Fireball, où 17 équipages étaient au départ, la victoire est revenue à Claude Mermod et Ruedi Moser du Regattaclub Oberhofen.

Confortés par les nombreuses réactions positives de la part des navigateurs, les organisateurs comptent redoubler d’efforts pour donner un nouveau souffle au lac d’Alpnach comme destination de régate. Selon Walter Ammann, un des initiateurs, ce SwissOpenAlpi n’est que le début d’un projet plus ambitieux : « Le lac d’Alpnach doit s’établir comme spot de régate pour les dériveurs, déclare-t-il. Notre objectif est de réunir chaque année en septembre des séries de dériveurs dans un grand événement, le SwissOpenAlpi, pour en faire un rendez-vous incontournable dans le monde vélique suisse. »

Tous les résultats sur : segelklub-stansstad.ch.