Welcome On Board : Thomas Coville embarque à bord de Groupama 4

 

A peine arrivé de son tour du monde en solo sur Sodebo, Thomas Coville embarque à bord de Groupama 4 pour disputer avec Franck Cammas la prochaine Volvo Ocean Race, la course autour du monde en monocoque et en équipage dont le départ sera donné le 5 novembre 2011 à Alicante en Espagne.

Décidément, le skipper de Sodebo enchaîne les tours du monde comme d’autres les navigations en baie de Quiberon. En acceptant l’invitation de Franck Cammas sur Groupama 4 alors qu’il arrive à peine d’un remarqué tour du monde en solitaire à bord de son maxi trimaran de 32 mètres, Thomas Coville s’engage dans un quatrième tour du monde en quatre ans.

En 2010, le trinitain avait déjà rejoint Franck Cammas sur le maxi trimaran Groupama 3 pour s’élancer à la conquête du Trophée Jules Verne, avec la réussite que l’on connaît (record battu en 48 jours, 7 heures le 20 mars 2010).

Cette année, c’est à bord de Groupama 4, un monocoque de 70 pieds (21,5 mètres) que Franck et Thomas vont affronter les meilleurs équipages internationaux : « Franck m’a appelé trois jours avant mon arrivée. La navigation en solo est riche en introspection mais elle te vide. Alors qu’en équipage, quand tu es ouvert au groupe, tu te nourris et tu apprends beaucoup. Avant même de franchir la ligne d’arrivée, à Ouessant, j’avais déjà envie de lui dire oui car la Volvo Ocean Race, j’en rêve depuis que j’ai seize ans. C’est une des courses qui me fascine le plus ».

Et le skipper de Sodebo de poursuivre : « Sur cette course autour du monde en équipage, il n’y a jamais eu de projet aussi abouti en France, et même à l’étranger, avec cette culture, cette expérience cumulée de personnes que Franck a été chercher. Pour être très honnête, c’est non seulement séduisant mais c’est aussi une reconnaissance incroyable que d’être demandé par un team comme Groupama et par Franck Cammas en particulier. C’est une petite touche d’orgueil mais est-ce que ce type de proposition se refuse quand on est un athlète ? ».

Comme l’a écrit récemment l’un des rédacteurs en chef d’un mensuel de voile : « le skipper de Sodebo est aujourd’hui le régatier le plus complet de sa génération ». A 43 ans et déjà huit Cap Horn à son palmarès, Thomas Coville est un marin surdiplômé qui a couru la Transat 6,50, la Solitaire du Figaro, l’Admiral’s Cup, l’America’s Cup, la Route du Rhum, la Transat anglaise, le Vendée Globe. Si Franck Cammas sait pourquoi il a demandé au marin le plus rapide en solo sur l’Atlantique nord de le rejoindre, le skipper de Sodebo est lui aussi bien conscient qu’il rejoint le royaume de l’excellence en embarquant autour du monde avec Franck Cammas et son équipage pour ce qui sera son 7ème tour du monde (dont 3 avec Sodebo), le 2ème en monocoque et le 4ème en équipage.

Pour le skipper de Groupama, retrouver l’un de ceux avec lequel il a remporté le Trophée Jules Verne est un gage de performance et d’enthousiasme : « Thomas est un excellent marin qui ne baisse jamais les bras. Sa récente tentative en solitaire autour du monde avec Sodebo en est la preuve. Il connaît parfaitement le large, la vie à bord sur ce type de bateau et les conditions météo que l’on va rencontrer. Sa culture anglo-saxonne sera également bien utile au sein de notre équipage composé de cinq nationalités. Et puis, nous nous connaissons bien depuis le Trophée Jules Verne. Je ne pars donc pas dans l’inconnu en faisant appel à lui ».

Chef de quart et responsable de l’hydraulique de Groupama 4, Thomas Coville ne quitte pas pour autant Sodebo avec lequel il navigue depuis onze années : « Je suis aujourd’hui skipper de Sodebo, je le reste et je redeviendrai barreur de Sodebo après la Volvo Ocean Race. Ce tour du monde à bord de Groupama 4 est pour moi une parenthèse humaine et technique indispensable quand tu veux progresser et être performant. Cette décision de rejoindre Groupama Sailing Team est construite avec Sodebo. C’est aussi la rencontre de deux partenaires qui ont la même vision du sport et qui respectent les gens avec qui ils travaillent. Sodebo a compris que l’expérience que je pouvais acquérir chez Groupama allait nous servir. J’ai une chance incroyable d’avoir un partenaire qui respecte mon cursus sportif et qui sait que c’est dans la durée que l’on gagne. Groupama est un assureur atypique qui a le même état d’esprit » poursuit Thomas Coville.

Quand à Patricia Brochard, coprésidente de Sodebo, elle se réjouit de ce nouvel échange de compétences avec l’équipe de Groupama : « La richesse vient souvent des échanges avec les autres. Cette perméabilité des projets sur des sujets qui se ressemblent sans être identiques est exemplaire. Groupama comme Sodebo sont des projets sportifs complets qui apportent du sens à la voile de haut niveau. Ce n’est pas un hasard : nos deux projets sont des engagements sur le long terme aux côtés de nos skippers respectifs, 13 ans pour Groupama et 12 ans pour Sodebo ».

Impliqué à 100% dans la préparation de la Volvo Ocean Race depuis sa victoire dans la Route du Rhum 2010 à bord de Groupama 3, Franck Cammas n’a qu’une hâte : tirer ses premiers bords sur Groupama 4. Actuellement en fin de construction au chantier Multiplast à Vannes, le premier monocoque français qui va participer au tour du monde en équipage depuis Eric Tabarly en 1993, sera mis à l’eau le 9 mai à Lorient.

Franck et Thomas découvriront alors ensemble les joies de la navigation en monocoque : « Groupama 4 sera un bateau puissant, capable d’atteindre de très hautes vitesses et de naviguer à fond, même dans des mers fortes. C’est aussi pour cette raison que notre équipage sera composé de battants expérimentés » ajoute le skipper Groupama qui poursuit : « Avec Thomas, nous retrouverons également Jacques Caraës, qui était avec nous sur le Trophée Jules Verne. Il occupera le poste de Média Man sur certaines étapes. J’ai beaucoup de chances de naviguer avec des marins de ce calibre ».

Disputée en neuf étapes, la onzième édition de la Volvo Ocean Race se court à bord de monocoques de 70 pieds (21,5m) menés par des équipages de onze personnes. Au départ d’Alicante en Espagne le 5 novembre prochain, les six engagés feront escales à Cape Town, Abu Dhabi, Sanya (Chine), Auckland, Itajaï (Brésil), Miami, Lisbonne, Lorient pour une arrivée à Galway le 7 juillet 2012.