Williams au top, Richard à la peine

Kuala Terengganu – 1er décembre 2010 : Ian Williams (GBR) du Team GAC Pindar fait une entrée impressionnante dans la Monsoon Cup avec un score de 3-0 lors de la première journée de qualification à Kuala Terengganu, tandis que Mathieu Richard (FRA) du French Match Racing Team s’incline à deux reprises.

Mathieu Richard aurait sans doute préféré un début plus encourageant ici en Malaisie face à ses deux plus proches rivaux pour le titre de champion, le Britannique Ben Ainslie de TEAMORIGIN et le Néo-zélandais Adam Minoprio, défenseur du titre. Après avoir perdu contre Ian Williams, Richard a échoué devant Bjorn Hansen de Hansen Global Team, en écopant d’une pénalité pendant la phase de pré-départ qui a permis au Suédois de prendre les commandes et de terminer avec 45 secondes d’avance. C’est la première fois que le Français s’incline face à Hansen et le moment n’est pas le mieux choisi.

« Ce n’est pas du tout comme cela que nous voulions commencer aujourd’hui » confie Mathieu Richard. « Nous avons pris deux mauvais départs. Dans la première manche, face à Ian Williams, il y a eu une bascule juste avant le départ qui n’a pas joué en notre faveur. Bjorn Hansen a quant à lui très bien navigué. Nous l’avions toujours battu jusqu’à maintenant mais c’est lui qui s’est imposé aujourd’hui, et c’est le seul résultat qui m’importe. Nous allons devoir faire beaucoup mieux demain, c’est certain ! »

Malgré ces deux défaites, le Français échappe au pire grâce aux résultats en demi-teinte de ses plus proches adversaires, Adam Minoprio, qui perd face à Torvar Mirsky (AUS) de Mirsky Racing Team, et Ben Ainslie, qui après deux belles victoires s’incline devant un Phil Robertson (NZL) de plus en plus impressionnant.

Ben Ainslie remporte en effet une bataille d’anthologie face au skipper le plus régulier de la saison, Jesper Radich (DEN) de Gaastra Racing Team, dans ce que le commentateur PJ Montgomery a lui même qualifié de « grand moment de match racing ». En début de course, Radich écope d’une pénalité qui permet à Ainslie de prendre une avance en apparence irrattrapable. Mais dans le premier bord de portant, Radich réussit à revenir et au croisement entre les deux bateaux, le feu d’artifice commence. Après deux dial-down successifs, Ainslie pousse Radich au lof, lui inflige une pénalité et garde son avance jusqu’à l’arrivée à terre.

Terengganu Menteri Besar YAB Dato Seri Ahmad a annoncé aujourd’hui que les discussions avaient déjà commencé pour que la Monsoon Cup reste intégrée au World Match Racing Tour après 2012. Cette épreuve, qui offre déjà près de 500 000 $ de récompenses, devrait voir le montant de ses prix augmenter, comme l’explique Dato Seri Ahmad. « Nous voulons évidemment que la Monsoon Cup continue après 2012 et nous pouvons peut-être offrir une récompense plus importante, si cela permet de signer un contrat sur du plus long terme. Toutes les infrastructures sont déjà en place et il serait dommage de ne pas en profiter. L’argent supplémentaire proviendra du budget de l’état car nous voulons garder l’épreuve à Terengganu, qui est en pleine expansion ».