Airis, le voilier Swiss made

Sorti des ateliers de Fenil-sur-Corsier au printemps dernier, le GP 42 Airis caracole sur les podiums de la Quebramar Cup depuis sa mise à l’eau. Issu de la planche à dessin du très en vogue Felci, Airis est l’un des bateaux les plus légers de la flotte. «La question du poids a été un des enjeux les plus importants de cette construction». précise Jean-Marie Fragnière, responsable du bureau technique de Décision SA.

La qualité de réalisation est en effet primordiale pour ces bateaux qui exploitent leur Box Rule jusque dans les moindres détails. Il est vrai qu’avoir construit les voiliers qui ont remporté les deux dernières éditions de l’America’s Cup constitue une référence de taille, raison pour laquelle Felci Yachts s’est tourné vers le chantier vaudois pour la réalisation de son coursier. «Le coût horaire est certainement un peu plus élevé en Suisse qu’ailleurs, mais la qualité de notre contact avec le bureau d’architecte a été privilégiée» explique encore Jean-Marie Fragnière. Le responsable du bureau considère que pour un atelier comme Décision SA, ce type de projet est de la taille idéale. Le transport reste relativement aisé et ne péjore pas la distance à la mer par prise, comme le ferait un plus gros bateau. Il s’agit donc clairement d’un marché dans lequel le chantier cherche à se positionner. La popularité grandissante de la série pourrait bien amener d’autres projets à se tourner vers le «swiss made» qui fait largement ses preuves sur les plans d’eau.