Architecte de la structure de formation

En octobre 2011, Theresa Lagler fut l‘une des premières femmes à obtenir le diplôme d’entraîneur de Swiss Sailing. A l’époque, rien ne laissait présager qu’elle allait devenir l’un des personnages clé de la formation de voile en Suisse dès l’été 2015.

« Quand elle dirige les entraînements, elle exige attention et engagement de la part de ses élèves », raconte-t-on sur les pontons. Membre du Zürcher Segelclub (ZSC) depuis le début de sa carrière vélique, Theresa Lagler s’impose cette exigence à elle-même également.

Une experte reconnue

Diplômée en sciences du sport à l’Université de Berne, la Zurichoise est monitrice J+S depuis 2004 et experte J+S depuis 2009. En 2011, elle décroche son diplôme d’entraîneur B et en juin de la même année, elle passe avec succès l’examen d’« Entraîneur de sport de performance avec brevet fédéral ». En plus de ses nombreuses compétences théoriques, Theresa Lagler peut se targuer d’une impressionnante carrière de coach, à seulement 33 ans. Elle est en charge du poste d’entraîneur en chef au ZSC, travaille comme cheffe adjointe de la discipline voile au « Akademischer Sportverband Zürich » et occupe bénévolement la même fonction à la Fédération Suisse du Sport Universitaire. Elle a d’ailleurs accompagné cette dernière à l’Universiade de Shenzen (CHN) en 2011 avec la délégation suisse de voile. Depuis plusieurs années, Theresa Lagler entraîne à temps partiel les navigateurs sur Laser du SSTR5 (Swiss Sailing Team région 5).

Architecte de la structure de formation

« En ce qui concerne la formation vélique, il existe déjà d’excellentes offres bien établies en Suisse. Je suis pourtant persuadée qu’il est possible de créer pas mal de synergies supplémentaires et c’est une des tâches qui me tient à cœur », confie la nouvelle responsable de la formation. Avec un taux d’occupation de 55%, il lui reste peu de temps pour mettre en œuvre tout ce qui figure sur sa longue liste de souhaits. Parmi les projets prioritaires, qu’elle compte lancer cette année encore, figurent la recherche de nouveaux experts J+S et le domaine de l’esa (Sport des adultes Suisse, programme visant à encourager le sport populaire et le sport de loisirs) auxquels elle veut donner de nouvelles impulsions. A terme, son objectif est de regrouper les composantes existantes dans une seule et unique structure dédiée à la formation.