De Mike Horn à l’île Maurice en passant par les lacs suisses

Texte :

Les vacances approchent à grands pas, les jours fériés s’enchaînent, et avec eux vos envies de voyages s’en trouvent décuplées. Bonne nouvelle, le Skippers Travel n°2 vient de débarquer chez nos abonnés et dans les kiosques et n’attend que vous ! Et bien sûr, pour ne pas perdre le fil, revenons sur le deuxième acte de la Swiss Sailing Super League et le trio de championnats de Suisse du week-end passée qui s’est bien accommodé des vents légers.

Le voyage sous toutes ses formes, des expéditions surhumaines de Mike Horn au farniente haut de gamme du Beachcomber île Maurice, le Skippers Travel vous réserve un cocktail savoureux d’évasion. Pour la seconde fois, un hors-série de Skippers s’extrait de l’univers purement nautique pour vous proposer des voyages terrestres, à l’image de notre journaliste Jean-Guy Python qui est allé fouler le point le plus éloigné de toutes les mers, au cœur des steppes mongoles, ou encore de la dévotion de notre rédacteur en chef Brice Lechevalier qui est parti tester pour vous tous une gamme d’hôtels d’exception !

photo-paragrape-Swiss-Sailing-LeagueUri sourit à la Super League

Si en Suisse le vent était plutôt discret le week-end dernier, ce ne fut pas le cas du lac d’Uri, béni par son fameux thermique. La Swiss Sailing Super League a pu courir neuf courses dans 3 à 5 Beaufort, dont six ont été remportées par la Société Nautique de Genève. Nicolas Anklin, team leader de la formation genevoise, comptait bien sur cette course pour reprendre la tête du classement avec l’apport de Bryan Mettraux de team Alinghi à bord de son bateau. Un pari réussi puisque la SNG partage désormais la première place du général avec Bordée de Tribord de la Neuveville.

Suprise ! Quelles Stars ces Dragons…

C’est en général des journées peu ventées qui ont dominé les trois championnats de Suisse courus la semaine passée. Ainsi, six petites manches ont permis de valider de justesse le championnat de Suisse de Star à Lucerne avec une victoire assez nette de Bernhard Seger et Walter Oess. Les Dragons réunis sur le lac de Constance à Steckborn ont eu le droit pour leur part à cinq manches assez serrées entre Tachiston et Calypso. C’est finalement Tachiston de Norbert Stadler qui s’impose avec un petit point d’avance. La victoire fut plus tranchée du côté des Surprise réunis à Grandson, sur les bords du lac de Neuchâtel. C’est Frank Reinhardt, le président de la classe, qui s’est imposé sur le tenant du titre Emanuel Müller alors que ce dernier a écopé d’un OCS le premier jour, ce qu’il lui coûte particulièrement cher au moment de faire les comptes ! Au total, neuf manches ont pu être disputées par cette classe qui reste l’une des plus populaires de Suisse, ce qui devrait à nouveau se vérifier lors du Bol d’Or Mirabaud qui approche à grands pas !