Du J/70 aux sushis de qualification

Du J/70 à la sauce internationale, nationale et virtuelle avait lieu à travers tout le pays le week-end passé, un nouveau signe on ne peut plus probant de l’adoption de ce monotype par les régatiers. Pendant ce temps, au Japon, les athlètes de SST se battent pour accrocher des places dans les Medal Race du Test event d’Enoshima avec des dénouements ce mercredi et demain.

Ô malheur du calendrier, le championnat de Suisse de J/70 sur le lac de Thoune et la finale de la Sailing Champions League à Saint-Moritz ont eu lieu le même week-end ! Un choix cornélien pour les meilleurs équipages qui ont souvent dû scinder leurs équipes afin de jouer sur les deux tableaux. Un calcul qui n’a malheureusement pas permis de rapporter de grand succès en Champions League alors que la Suisse avait une chance historique avec 5 équipages qualifiés sur 24. Seul le SV Kreuzlingen emmené par Tom Rüegge est parvenu à sortir du lot et termine 6e de l’épreuve qui se déroulait pour la deuxième année consécutive dans la ville de l’Engadin.

Le championnat de Suisse de J/70 couru au même moment sur le lac de Thoune a connu pour sa part un beau succès avec 27 formations sur la ligne de départ. Les vainqueurs ne sont autres que les locaux de l’étape du Thunersee Yachtclub emmenés par Patrick Zaugg et avec comme équipier de luxe le navigateur professionnel Chris Rast. Après un début de compétition mitigé, l’équipe est montée en puissance et s’est assez nettement détachée de ses opposants lors du dernier jour de course. On retrouve également sur le podium en deuxième position Lorenz Kausche de la Bordée de Tribord, suivi de Julian Flessati du RC Bodensee.

Last but not least, Swiss Sailing tenait dans le cadre de la Windweek de Brunnen le premier championnat de Suisse de e-sailing, et lui aussi se courait à bord de J/70, mais virtuels ! Après des phases qualificatives, les meilleurs e-régatiers étaient conviés à venir disputer une finale en live. C’est d’ailleurs un vrai navigateur qui s’est imposé, Arnaud Simonet du Cercle de la Voile d’Estavayer.

Objectif Tokyo

Edito-paragraphe-tokyo-crédit-Jesus-Renedo

©Jesus Renedo

Au Japon, le Test Event d’Enoshima, grande répétition générale avant les JO, se conclura jeudi. Pour l’instant, aucun des athlètes suisses n’est officiellement qualifié pour Tokyo. Du côté de ceux qui étaient déjà parvenus à qualifier la nation et devaient remplir le critère individuel, Sébastien Schneiter et Lucien Cujean en 49er ont échoué aux portes de la Medal Race en 11e position, tandis que Maud Jayet a été lourdement pénalisée par deux BFD en début de compétition. Le 470 féminin et masculin conservent une petite chance de remonter dans le classement ce mercredi, tandis que Mateo Sanz Lanz a effectué une belle remontée dans le top 7 avant la Medal Race et a ses chances aujourd’hui pour une éventuelle place dans le top 5, un synonyme de qualification individuel. Mais comme beaucoup d’autres, il devra encore tout mettre en œuvre pour accrocher un des derniers tickets nationaux qui seront mis en jeux l’an prochain !