La Barquera sous la barre des 35 heures

Les arrivées se sont égrenées hier dans le port de Gijón. Akéla réalise une descente express. Et remporte le scratch comme le classement général provisoire en IRC1. En double, Galatée l’emporte haut la main, au scratch comme en temps compensé (provisoire). Enfin en IRC 2, La Belle Equipe décroche le pompon du temps compensé pour 16 petites minutes.

« On voulait arriver pour le dîner, on a 4 heures de retard !». Le commentaire est sobre pour un si beau vainqueur. L’équipage d’Akela a parcouru les 264 milles entre Pornichet et Gijon à l’impressionnante moyenne de 7,9 nœuds en 1 jour, 9 heures et 59 secondes. « On aurait pu aller plus vite sans l’avarie d’un des safrans (gouvernail – NDR) qui nous a freiné», ajoute le skipper Hervé D’Arexy. «Dans la journée, on marchait à 14/15 nœuds. On a eu jusqu’ 41 nœuds de vent de nord-est. C’est le moment où on a affalé le spi. Coté option, nous avons choisi de rester sur la route directe, tout droit ! ». Une bonne stratégie à laquelle la météo a donné un dernier coup de pouce. Car derrière Akela, le vent est complètement tombé aux abords des côtes Asturiennes. Résultat : il a fallu attendre 5 heures pour voir le suivant, Acalina 3, couper à son tour la ligne. « C’était bien, mais la fin était très longue», confie Henry Baetz le skipper du X50. Même sentiment chez le 3ème en temps réel et premier équipage en double sur Galatée, un A35. « La course a été très intéressante, avec des conditions variées. On a trois spis à bord, on les a tous lancés », expliquent Jean Louis Goblet et Catherine Adam. «Tactiquement, on ne s’est pas éloigné de la route directe». Plus déçu, forcément, mais beau joueur Guy Sallenave, le skipper de Ster Wen V, dont l’option Ouest n’a pas porté ses fruits. «Ca n’a pas payé. J’ai été trop confiant dans des prévisions qui changeaient tous les jours. Mais si on ne risque rien… »

En fin de journée, la quasi-totalité de la flotte avait rallié les Asturies. Place maintenant au repos du marin. Accompagné comme il se doit de quelques festivités, toujours appréciées par ceux qui font escale dans le port de Gijón.

Fred de Baurazin

Classement général provisoire
IRC 1
1 Akela
2 Acalina 3
3 DCNS Esprit d’Entreprises

IRC 2
1 La Belle Equipe
2 Naos II
3 Gulf Stream Team

Double
1 Galatée
2 Obportus 2
3 JP3

Classement scratch
1 AKELA 23h 57′ et 59 »
2 ACALINA 3 4h554 00
3 GALATEE 8h 35′ 50 »
4 SOCHRIS NINE 10h 44′ 10  »
5 DCNS 10h 44′ 25 »
6 GENERALE DE SANTE 10h45’15 »
7 TOCANSA 10h45 »25 ‘
8 ANNE et SEBASTIEN 11h12’30 »
9 JP3 12h12’25 »