Lagoon 46 : du confort et un grand gennaker pour les performances

Lagoon46_NCL7837_A3Photos : ©Nicolas Claris

Avec ce nouveau 46, Lagoon se lance un sacré défi puisqu’il s’agit pour le leader des catamarans de croisière de remplacer son best-seller, le Lagoon 450. Un modèle qui totalisera 950 exemplaires construits d’ici quelques mois.

Le Lagoon 46 prend place dans la nouvelle gamme entre le 42 et le 50. Il adopte logiquement le même design – nervures, hublots de coques intégrés dans une réservation, redans mais aussi bande de couleur entre les hublots du rouf et le bimini, et haut des étraves plongeantes. Un dessin très soigné qui parvient à faire oublier, ou presque, l’impressionnant volume proposé tant dans la nacelle que dans les coques.

Le plan de voilure, très reculé, est aussi particulièrement élancé. Le foc autovireur affiche ainsi une surface respectable, mais le Code 0 s’avère indispensable pour booster les performances. Des performances loin d’être mauvaises, puisqu’on a relevé lors de notre essai une pointe à plus de 9 noeuds par seulement 10 noeuds de vent réel !
Toutes les manoeuvres se concentrent vers le poste de barre central, perché sur le flybridge accessible par les deux côtés. Le Lagoon 46 fait la part belle au farniente avec de nombreuses assises et bains de soleil, dont un inédit cockpit avant. Le cockpit arrière, parfaitement protégé par le bimini, est bien sûr de plain-pied avec la nacelle, mais la circulation a été optimisée pour un accès direct aux jupes arrière et aux passavants. L’annexe est supportée par des bossoirs ou une plate-forme immergeable (option).
Lagoon46_NCZ3204_A3À l’intérieur, priorité au volume… tout en s’accommodant facilement de l’épontille de mât. Le carré, contrairement au 50 contraint d’intégrer des cabines centrales, est installé sur un même niveau. On profite à l’avant d’une grande baie vitrée qui s’escamote verticalement dans le montant du rouf. Cuisine en U et coin navigation – tout à l’avant de la nacelle – sont fonctionnels et placés de manière à ne pas gêner la circulation, même dans le cas d’un équipage nombreux. Dans les coques, on relève un des points forts du Lagoon 50 : les couchages avant offrent la même largeur que ceux de l’arrière.
Les amateurs de croisière tout confort seront certainement séduits par le remplaçant du Lagoon 450. Convivialité dans la nacelle, les cockpits et le flybridge, mais aussi une intimité préservée dans des cabines. Et la bonne surprise de ce nouveau modèle, c’est qu’il est capable d’allonger la foulée – à condition de dérouler le gennaker.