L’entame du dernier D35 Trophy

Texte :

Entrée en matière réussie pour la 16e et dernière saison des D35, Justine Mettraux décroche in extremis un joli top 10 sur la Solo Maître Coq, tandis que la Semaine olympique de Hyères a encore souri aux athlètes de SST qui semblent sur une bonne lancée.

C’est presque la fin d’une époque, les D35 qui ont dominé pendant plus de quinze ans la scène lémanique ont entamé la dernière saison de leur championnat. Ils ne sont plus que sept à se disputer le D35 Trophy, alors que nombre de leurs petits copains ont déjà pris leur retraite anticipée sur le lac Balaton (Hongrie). Un effectif réduit, mais qui n’entame en rien l’esprit de compétition qui anime la classe. Dès vendredi dernier, une petite bise bien établie a permis au comité de course d’envoyer les six courses règlementaires. C’est presque devenu une habitude, Alinghi s’est directement placé aux commandes en remportant deux courses et en terminant toutes les autres sur le podium. Le samedi, une situation météo complexe avec la perspective d’un coup de jorand pour la fin de journée a joué avec les nerfs des organisateurs. Ces derniers ont finalement pu envoyer trois manches, avec encore une fois la prime de la régularité à Alinghi qui signe une victoire et deux troisièmes places. La bise qui a traversé la Suisse dimanche était quant à elle trop forte pour concourir la dernière journée avec un vent établi au-dessus de la limite réglementaire des 25 nœuds. C’est donc à peu près le podium de l’an passé qui truste les premières places au général avec Alinghi en pole position, talonné par Zen too, puis Ylliam ­­– Comptoir immobilier.

Mettraux objectif Figaro

edito2-praragraphe MettrauxIncisive, Justine Mettraux affiche clairement ses ambitions en Figaro 3. Lors de la Solo Maître Coq disputée la semaine dernière, elle est l’auteure d’une formidable remontada dans les 34 derniers milles de la dernière course, passant de la 12e à la 6e place. Une performance qui la propulse en 9e position de l’épreuve qui comptait trois courses (deux côtiers et une parcours de 340 milles). En devançant quelques grands noms comme Loïck Peyron ou Yann Eliès, gageons que la confiance doit être bonne pour cette dernière ligne droite avant la Solitaire du Figaro qui partira le 2 juin prochain de Nantes.

SST en route vers Tokyo

Avec deux médailles de bronze (en Laser Radial et 470 masculin), la World Cup de Gênes avait également rempli d’espoir les supporters de SST. Preuve que la dynamique est bonne, Maud Jayet vient à nouveau de faire parler la poudre en Radial en accrochant la 4e place de la Semaine olympique de Hyères après avoir remporté la Medal race. Soulignons également la belle 16e place d’Eliot Merceron en Laser Standard qui signe notamment une jolie 4e place sur la dernière course, alors que notre champion de planche à voile RS:X, Mateo Sanz Lanz, termine 17e. Ce dernier semble traverser un petit passage à vide avec une série de résultats légèrement en deçà de ses habitudes, mais quoi de plus normal dans la vie d’un champion ? Pour le reste, suivez cette semaine le championnat d’Europe de 470 à San Remo, ou celui de Finn qui débute vendredi à Athènes. Le jeune Nils Theuninck tentera alors d’y qualifier la Suisse pour les JO !