Match Race Germany : et de deux pour Monnin

Texte :

Éric Monnin avait déjà remporté haut la main le Match Race Germany l’an passé sur le lac de Constance et faisait naturellement office de favori pour cette édition. Le Biennois n’a pas fait offense à sa réputation en s’imposant dans quasiment tous ses matchs. Seul Karol Jablonski – plusieurs campagnes d’America’s Cup au compteur et un titre de champion du monde de match-race – l’a tenu en échec durant le round-robin et fut d’ailleurs son adversaire durant la finale. Plus à l’aise dans le petit temps, l’Albert Riele Swiss Team de Monnin s’est imposée sans vaciller par trois points à zéro. Et pour l’année prochaine, jamais deux sans trois ?