Poisson volant du 1er avril

En exclusivité sur PLANETE THALASSA

– Un documentaire inédit de 52 minutes écrit et réalisé par Christophe Duchiron –

Produit par Eric Lemasson pour Les productions du moment

Le documentaire

l’Hydroptère est devenu, à l’automne 2009, l’engin à voile le plus rapide de la planète en établissant un double record mondial de vitesse. Mi-avion, mi-bateau, l’Hydroptère est comme un oiseau en habit de marin qui égratigne la surface de l’eau lorsqu’il repose sur ses deux foils en forme d’aile d’aéroplane.

En se basant sur des images d’archives qui remontent à 1984 pour les plus anciennes avec la première maquette du bateau, le film retrace l’évolution d’un projet qui navigue entre doutes et espoirs. l’Hydroptère acquiert toute sa dimension esth étique et spectaculaire grâce aux prises de vues à bord ou en hélicoptère.

Note d’intention de Christophe Duchiron

« J’ai rencontré Alain Thébault en 1996 à l’occasion d’un reportage pour le Journal Télévisé de France 2. L’idée, c’était de voler à bord de l’Hydroptère. Quelle excitante perspective! Par une superbe journée ensoleillée, nous avons effectué le trajet entre le port de Lorient et la Trinité sur Mer à la vitesse vertigineuse … de 4 nœuds (7 kilomètres heures). Faute de vent, l’Hydroptère n’a jamais décollé. Bercé par le bruit de l’eau, j’ai très bien dormi. Le lendemain matin, le temps était gris, une pluie fine tombait sur le chenal de la Trinité. Le vent � �tait au rendez vous ainsi qu’une grande émotion. Habillé d’une tenue de survie rouge et noire, aux côtés d’Alain Thébault et de ses hommes d’équipage (dont Michel Desjoyeaux et Jean Le Cam, marins de renom), j’ai volé au dessus des flots et chevauché l’océan à près de 30 nœuds de vitesse… «