Tahiti, Raiatea

Aperçu

Située dans l’océan Pacifique, à mi-chemin entre l’Amérique du Sud et l’Australie, la Polynésie française est constituée de 118 îles réparties dans cinq archipels : l’archipel des Australes, l’archipel des Gambier, l’archipel des Marquises, l’archipel des Tuamotu et l’archipel de la Société. Sa surface correspond à peu de choses près à celle de l’Europe. La capitale est Papeete à Tahiti. L’archipel de la société comprend notamment Bora-Bora, Raiatea, Tahaa, et Huahiné, autant de joyaux à découvrir de façon unique à bord d’un voilier monocoque ou catamaran. Situées sous le vent de Tahiti, elles sont appelées les Îles-Sous-le-Vent. Villégiature, baignade et sports nautiques, visites des îles et des sites de culture polynésienne et dîner à terre dans un faré font partie des plaisirs à vivre lors d’une croisière dans le Îles Sous le Vent.

Navigation à Tahiti

Votre croisière en voilier à Tahiti est portée par de doux alizés d’est soufflant entre 15 et 20 nœuds toute l’année, garantissant ainsi chaque jour un rythme de croisière reposant dans les eaux calmes derrière les récifs et plus animé dans les passes en eau libre. La navigation à l’intérieur des récifs est effectuée à vue en suivant le balisage. Il est important avant de quitter le mouillage de préparer sa route et de relever sur votre GPS les dangers éventuels et les alignements à suivre pour rentrer dans les passes. L’amplitude des marées est quasi inexistante (moins de 30 cm). Les courants sont donc généralement faibles, sauf dans les passes étroites autour des récifs. Une navigation en Polynésie est à la portée des plaisanciers ayant de bonnes connaissances de la navigation dans des eaux tropicales. La beauté époustouflante et le caractère unique des ces eaux exotiques envoûtent marins néophytes comme confirmés, les poussant à revenir y vivre d’autres aventures toujours plus trépidantes. La moyenne des températures annuelle se situe entre 25°C et 26°C.

Curiosités à Tahiti

Bien que Bora Bora, Raiatea, Tahaa, et Huahine soient des îles voisines, chaque île a son propre caractère et sa propre atmosphère. Elles ont, bien entendu, la beauté caractéristique du Pacifique Sud en commun, ainsi que ses récifs, ses motus et ses plages extraordinaires. Une île sur laquelle se sont installés quelques luxueux hôtels bungalows au milieu d’une nature qui règne en maître. Sur une autre encore, l’artisanat des indigènes ou encore la spiritualité d’un temple en pierre datant des premiers voyageurs polynésiens sont mis en avant. Les quatre joyaux des Iles Sous-le-Vent offrent un terrain de navigation paradisiaque pour des vacances en voilier à Tahiti inoubliables.

BORA BORA

Avec son nom Yirique ensorcelant, Bora Bora est l’âme montagneuse du Pacifique Sud. Elle accueille le navigateur dans un décor spectaculaire après la traversée à vue depuis Raïatea. Une fois entré à l’abri du lagon, on peut voir le soleil baigner le flanc de basalte du Mont Otemanu d’un arc-en-ciel de couleurs irisées. Lorsqu’on l’aperçoit en même temps que le sommet arrondi du Mont Pahia, le spectacle est féerique.

HUAHINE

L’île des agriculteurs reste insensible au monde extérieur. La plage du Relais Mahana offre son sable fin et un lagon profond, tandis que Fare Village conserve un charme authentique. On trouve près de Maeva les sites sacrés de maraes du XVIe siècle.

RAIATEA

Explorez en annexe la Rivière Aoppamao, et écoutez les voix de la nature, dans ces eaux bordées par la jungle. Cherchez la rare tiaré apetahi, une fleur blanche à cinq pétales que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Le marae de Taputapuatea se distingue par son autel massif et ses sièges taillés d’une pièce.

TAHAA

« L’île de la vanille » produit 80% de la vanille de la Polynésie Française. Tahaa est la petite sœur de Raïatea située dans le même lagon. Cette île aux formes douces et aux côtes dentelées a été surnommée « l’île vanille » en raison des nombreuses plantations dont elle recèle. Entaillée de trois vallées spectaculaires qui donnent une découpe de trèfle, l’île se présente comme une somptueuse montagne avec le mont Ohiri qui culmine à près de 590 mètres. Son lagon, au dégradé de saphir et d’émeraude, paradis de la plongée et de la voile, communique avec l’océan par deux larges passes où jouent des dauphins bleus.

Conditions de navigation

Les vents dominants soufflent de l’est de 15 à 20 nœuds. L’amplitude des marées est négligeable, moins de 30 cm.

Climat

Les températures moyennes varient de 28° à 30° tout au long de l’année.