Ceux qui prennent l’avion pour Tokyo et ceux qui prennent le large

Texte :

De nouveaux tickets olympiques sont en jeu ! Il appartient cette fois aux duos suisses de 470 de les décrocher à Enoshima à condition de faire preuve de régularité sur l’ensemble des manches de leur coupe du monde. Une actualité dense bat également son plein avec une flotte qui en termine avec la Rolex Fastnet ou encore Justine Mettraux qui vient à bout de la Douarnenez Courses Solo Gijòn.

Les quotas nationaux pour le JO se distillent au compte-gouttes et se méritent à la sueur du front. Les deux duos suisses de 470, Maja Siegenthaler/Linfa Fahrni et Kilian Waken/Grégoire Siegwart, se battent actuellement pour décrocher un des quelques bons restants pour Tokyo mis en jeu durant le championnat du monde de 470. Pour se qualifier, il leur faudra terminer au sixième rang des nations encore non qualifiées pour les filles, ou au quatrième rang de ces mêmes nations pour les garçons. Au vu des forces en présence, une place dans le top 20 pourrait permettre au duo féminin de faire un pas de plus vers Tokyo, tandis que la barre semble placée un peu plus haute du côté des garçons. Avec un bon début de compétition de part et d’autre, les deux formations peuvent espérer décrocher leur sésame. Rendez-vous ce vendredi pour le dénouement.

Place au large

En course au large, cette édition record de la Rolex Fastnet  – avec 388 bateaux au départ –  a tenu en haleine ceux qui l’ont suivie. Dans la catégorie reine des Ultime, un duel collé-serré entre Gitana et Macif ne s’est départagé qu’à quelques centaines de mètres de l’arrivée. Gitana co-skippé par Charles Caudrelier et Franck Cammas est revenu sur Macif de Gabart dans le petit temps pour s’imposer avec une avance de seulement deux minutes ! Du côté des monocoques, on a assisté à un duel épique entre Rambler et le 100 pieds Scallywag qui a finalement tourné à l’avantage du premier durant les dernières heures de course. Au classement général IRC, on note une belle performance helvétique, celle de Kuka 3 de Franco Niggeler, actuellement 14e du classement provisoire en temps compensé.

En solitaire et au même moment, Justine Mettraux vient à bout de la première étape la Douarnenez Courses Solo Gijòn. Bien placée au passage de la marque placée à l’extrémité du golfe de Gascogne, elle a pu batailler avec le top 5, mais elle devra faire la différence lors de la deuxième étape afin de ramener au pays un résultat de référence pour sa première saison en Figaro 3 !