Quel souffle !

« C’était fabuleux, nous avons eu une très belle cohésion d’équipe, beaucoup de vent aussi. On a mis un peu de temps à sortir du petit lac, sinon on a très bien navigué, le record se joue à pas grand-chose, on voit que c’est faisable ».
Estban Garcia, propriétaire de Realteam.

Deux jours de forte bise annoncés sur le Léman avaient achevé de convaincre Realteam de lancer une tentative du Ruban Bleu, le record de l’aller-retour au Bouveret le plus rapide au départ de Genève. Depuis 2014, le record de 4 h 30 d’Hydros.ch restait intouché, mais avec de telles conditions et un team aguerri en GC32, l’exploit était à porté d’étrave. 7 minutes ont malheureusement manqué à l’équipe d’Esteban Garcia et au barreur Jérôme Clerc pour pouvoir inscrire leurs noms au palmarès du Ruban Bleu. Cependant, leurs efforts ne resteront peut-être pas sans récompense, puisque l’équipe a déposé auprès de la Société Nautique de Genève une demande d’homologation du record de l’heure qui devrait être prochainement étudiée. La vitesse moyenne à battre sur 60 minutes est tout de même de 25,63 nds (Hydroptère.ch).

Les jeunes de Tilt ont pour leur part temporairement mis de côté leur GC32 pour passer sur un engin encore plus à la pointe de la technologie. Les protégés d’Alex Schneiter étaient en voyage aux Bermudes afin de s’entraîner sur l’AC45 d’Emirates Team New Zealand. Il s’agit du support retenu pour disputer la prochaine Youth America’s Cup dont tous les détails sont à découvrir dans le Skippers de printemps… la semaine prochaine dans les kiosques.

Retour sur une coque. Justine Mettraux a participé à la 41e édition de la Solo Concarneau et se classe 16e sur 37, une bonne place dans le milieu très relevé du Figaro. La Versoisienne termine même deux places derrière Jérémy Beyou, le troisième du dernier Vendée Globe. En classe Mini, Valentin Gautier a participé à la Lorient Bretagne Sud Mini en double avec Patrick Girod. Dans des conditions très légères, « un peu de la loterie », pour les citer, les deux compères sont arrivés 10es. Une course importante pour Valentin qui se lancera dans la Mini Transat cet automne au départ de La Rochelle.

Autre départ remarqué, celui du trimaran solaire géant, Race for Water, qui a quitté Lorient pour un périple de cinq ans au service de la préservation des océans. Il fera notamment escale aux Bermudes afin de profiter de l’America’s Cup pour informer le grand public de l’urgence d’agir contre la pollution plastique. Rendez-vousaux Bermudes !

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE.