Des Suisses sauvent une île aux Maldives

Figurant parmi les bijoux naturels des Maldives, Rihiveli a vu son exploitant hôtelier perdre sa licence, et ses clients les plus habitués s’en inquiéter. A tel point que pour éviter que son concept respectueux du développement durable et adepte du « no news, no shoes » ne tombe entre des mains trop commerciales, 50 amoureux de l’île se sont regroupés pour faire perdurer son esprit et le financer. En majorité Français, ces actionnaires comptent des Suisses, qui ont convaincu le propriétaire de l’île et décroché la licence pour relancer l’hiver passé, un projet écologique et social basé sur la convivialité.