fbpx

SUI Sailing Awards 2016

Votez pour vos champions!

Organisée par Swiss Sailing et Skippers, la cinquième édition des prix officiels de la voile suisse se déroulera à l’issue de l’Assemblée générale de la Fédération. La cérémonie aura lieu le 19 novembre au Musée suisse des transports de Lucerne, le plus grand muséum du pays. Avec l’appui de sponsors, les meilleurs éléments véliques de la Confédération seront récompensés dans cinq catégories : Junior, Female, Male, Team, et Sailing Project. Voici les nominés, dont le palmarès pris en compte s’étend de septembre 2014 au 31 août 2016. Pour la première fois, le vote sera ouvert au public sur skippers.ch. Jury et règlement sur swiss-sailing.ch.

Décernez le prix du public ! Nouveauté des SUI Sailing Awards 2016, les voileux suisses peuvent choisir leur vainqueur toutes catégories confondues.
1 internaute, 1 vote !

logo BW moderne GHP_grey_final Kopie az_rgb Sans titre-2 logo_MIRABAUD high res Mumm_LogoCorp_neu  Logo-MaxComm-entete-retina
October 15, 2014. Leg 1 onboard Team SCA: Justine Mettraux watches the other boats for any tactical manoeuvre

Justine Mettraux

Female Sailor of the Year 2012 pour ses succès en Mini 6.50, elle a gravi les échelons de la course au large en rejoignant avec sa soeur Élodie-Jane le team SCA, l’équipage féminin de la Volvo Ocean Race (2014-2015). En 2016, elle a participé à la très exigeante Solitaire du Figaro dont elle a pris le 3e rang au classement des bizuths.

Swiss Sailing Team

Maud Jayet

Maud Jayet navigue en dériveur au plus haut niveau depuis qu’elle est junior, et a donc logiquement été nominée par le passé dans cette même catégorie. Cette année, Maud évolue dans le Top dix mondial en Laser Radial. Les séries olympiques étant par définition extrêmement disputées, elle est parvenue à décrocher la 5e place (U21) à Kiel, la 7e place de la World Cup à Hyères et la 12e place au championnat d’Europe aux Canaries, ainsi que à compléter ce weekend…

160716-CS-day4-13 Dona par Chris Schmid 2

Dona Bertarelli

Lauréate des SUI Sailing Awards 2014, la co-skipper de l’écurie de course Spindrift Racing a poursuivi sur sa lancée avec plusieurs victoires et records. En 2015, elle a remporté la Rolex Fastnet Race sur son maxi-trimaran Spindrift 2, et a fini 3e du D35 Trophy et du Bol d’Or Mirabaud. Dans la foulée, sa tentative de record autour du monde en équipage pour le Trophée Jules Verne lui a permis de décrocher trois records de vitesse (Ouessant-Equateur, Ouessant-cap Horn et traversée de l’océan Indien) et de devenir la navigatrice la plus rapide en tour du monde (47 j, 10 h). En 2016, c’est la Transat Québec Saint-Malo qu’elle a gagnée en équipage en affichant un nouveau record (6 j, 1 h).

arnaud psaros par chris schmid

Arnaud Psarofaghis

Déjà vainqueur de la catégorie SUI Male Sailor en 2014, le régatier le plus polyvalent de Suisse s’est depuis concentré sur le multicoque. En 2015, alors engagé par Franck Cammas en tant que régleur de voile de l’AC45 du défi français des America’s Cup World Series, il a continué à naviguer sur le Léman et remporté avec Team Tilt le D35 Trophy et le Bol d’Or Mirabaud. En parallèle, il occupait le poste de régleur de grand-voile d’Alinghi sur le GC32 Racing Tour, dont ils ont pris la 2e place. En 2016, Arnaud est devenu co-skipper d’Alinghi, prenant la barre (en alternance avec Ernesto Bertarelli) du D35 et du GC32 aux Extreme Sailing Series. Alinghi figurait cet été à la 2e place en D35 et 3e en GC32. En plus, Arnaud a barré le GC32 de Team Tilt jusqu’en juillet, alors 2e du GC32 Racing Tour.

Swiss Sailing Team

Sébastien Schneiter

On ne présente plus Sébastien Schneiter. Habitué des SUI Sailing Awards, il a été élu Junior Sailor of the Year en 2010 et 2012. Agé aujourd’hui de 21 ans, le Romand est le plus jeune barreur à avoir remporté le prestigieux Bol d’or Mirabaud et le championnat annuel du D35 Trophy à la barre du Décision 35 de Team Tilt. Sébastien est également engagé sur le GC32 Racing Tour et s’est adjugé début juillet de cette année l’étape suisse de la Red Bull Foiling Generation sur le Léman. Dernier exploit en date, il s’est qualifié pour les JO 2016 à Rio en 49er où il a terminé 13e pour sa première
participation olympique.

chris Rast

Chris Rast

Polyvalent et professionnel de la voile, Chris Rast a remporté en 2015 les championnats du monde de Melges 24 avec son équipe EFG Sailing après s’être hissé en 2014 au sommet du classement européen de Moth. Toujours en 2015, il s’est classé 7e des championnats du monde de Moth devant une centaine de bateaux. En 2016, il a remporté trois victoires européennes en Melges 20 ainsi qu’une autre sur le circuit méditerranéen des M32 (multicoque) où il occupait en août la 2e place au classement général.

The Rio 2016 Olympic Sailing Competition features 380 athletes from 66 nations, in 274 boats racing across ten Olympic disciplines. Racing runs from Monday 8 August through to Thursday 18 August 2016 with 217 male and 163 female sailors racing out of Marina da Gloria in Rio de Janeiro, Brazil. Sailing made its Olympic debut in 1900 and has been a mainstay at every Olympic Games since 1908. For more information or requests please contact Daniel Smith at World Sailing on marketing@sailing.org or phone +44 (0) 7771 542 131.

Matías Bühler et Nathalie Brugger

Nathalie Brugger et Matías Bühler représentent la Suisse depuis 2013 dans la série olympique la plus récente, les Nacra 17. Ils se classent régulièrement dans les quinze premiers. Quelques exemples ? Lors de la coupe du monde de Hyères, ils ont décroché une 15e place en 2015 et une 14e en 2016. Ils ont également terminé 2es de la Worldcup de Weymouth en 2015 et 10es en 2016. En janvier 2016, cet équipage mixte s’est offert une 3e place à la coupe du monde de Miami étoffant ainsi son palmarès d’un podium supplémentaire. Avec leur 9e rang aux mondiaux 2016 de Nacra 17 à Clearwater, Nathalie et Matías ont obtenu leur sésame pour les JO de Rio où ils ont terminé 7es avec un diplôme olympique en poche.

team tilt par loris

Team Tilt

Team Tilt est actif sur tous les fronts et continue d’aligner les succès. Cette équipe lémanique offre une structure professionnelle et des conditions de soutien uniques aux jeunes navigateurs suisses de talent. Tilt a remporté le Bol d’or Mirabaud et le D35 Trophy en 2015 et participe pour la première fois cette année au GC32 Racing Tour où il occupe actuellement la 2e place au classement provisoire. En vue de la Youth America’s Cup 2017, Team Tilt s’entraîne régulièrement sur des Flying Phantom et a déjà remporté l’édition suisse de la Red Bull Foiling Generation. Autre grand objectif, la participation olympique en 49er en 2020 après la belle 13e place à Rio de Sébastien Schneiter et Lucien Cujean.

Brazil Rio de Janeiro 2. August 2016 Marina di Gloria, Rio 2016 Olympic Games, Swiss Olympic Sailing Team

Yannick Brauchli et Romuald Hausser

Yannick Brauchli et Romuald Hausser font équipe en 470 depuis 2009. Les deux athlètes obtiennent d’emblée de bons résultats et se qualifient pour les JO de Londres en 2012 où ils terminent 16es. Depuis, le team évolue chaque année autour du top ten mondial. En décembre 2014, ils signent une 9e place à la finale ISAF d’Abou Dabi, puis en 2015, malgré des résultats en deçà de leurs espérances, ils terminent 10es du Test Event de Rio. En 2016, Ils se classent 8es de la Worldcup de Weymouth et arrachent leur qualification après
une 10e place au Trofeo Princesa Sofia à Palma. Aux JO de Rio, ils terminent 9es, à seulement une place du diplôme olympique, mais leur victoire au panache lors de la medal race restera l’image la plus marquante de ces jeux pour la voile suisse.

oceanyouth

Ocean Youth Sailing

Prenez une poignée de navigateurs passionnés dotés d’un optimisme sans faille, d’un esprit d’innovation et débordant d’énergie. Fondez une association à but non lucratif. Cherchez des fonds, notamment à travers le financement participatif et des mécènes généreux, puis motivez des jeunes à participer à la construction d’un catamaran hauturier. Le résultat ? Jugend Meersegeln, une association thurgovienne d’utilité publique créée en 2014 par les seniors du club Jugendsegeln Steckborn. Un des projets phare de cette association est la construction d’un catamaran de 13,6 m destiné à la navigation au large, voire un tour du monde à la voile.

Racesch

RACES.CH

L’association Races.ch s’engage activement pour promouvoir et développer la pratique du catamaran en Suisse, aussi bien chez les juniors que chez les adultes. Elle a également pour objectif de soutenir les clubs de voile dans l’organisation des régates pour tout type de multicoques et de mettre sur pied un calendrier de régates de catamarans en Suisse et dans les pays avoisinants. Races.ch peut déjà se targuer de premiers succès. L’année dernière, elle a ainsi contribué à augmenter le nombre de multicoques inscrits aux régates et a appuyé l’introduction des catamarans de sport à des rendez-vous prestigieux comme le Bol d’Or Mirabaud.

05/12/2014, Nassau (Bahamas), Star Sailors League Finals 2014, Day 3,

Star Sailors League

Créée en 2012 et basée à Lausanne, la Star Sailors League est un circuit international de régates qui regroupe l’ensemble des compétitions disputées dans la classe des Star. L’objectif est d’établir un ranking international permettant aux meilleurs régatiers de s’affronter lors de Grands Chelems et d’une finale disputée chaque année à Nassau (Bahamas) en présence des douze meilleurs mondiaux et de huit invités sélectionnés au plus haut niveau. Pour soutenir les sportifs, l’organisation met en jeu lors de chaque événement un prize money (100 000 $ pour les Grands Chelems et 200 000 $ pour la finale). En plus de l’aspect sportif, la SSL permet au public nautique de profiter un maximum des rencontres en retransmettant en direct les régates sur internet, comme devant un écran de télévision.

Nicolas_Rolaz_opti

Nicolas Rolaz

Nicolas Rolaz a reçu le Prix spécial du Jury des SUI Sailing Awards 2014 pour fêter symboliquement son titre de Champion du monde d’Optimist décroché la même année, soit après la période prise en compte pour l’édition 2014 des prix officiels de la voile suisse. C’est donc logiquement que cette victoire historique est prise en compte dans les SUI Sailing Awards 2016. Premier champion du monde d’Optimist Suisse, Nicolas est passé au 420 en 2015 en réalisant quelques podiums suisses (notamment 3e du CS) et en se qualifiant pour les championnats d’Europe et du monde. En 2016, il a débuté la compétition en Laser.

Planta et Bachelin

Maxime Bachelin et Arno De Planta

Maxime Bachelin et Arno De Planta comptent parmi les espoirs les plus en vue dans le monde de la voile suisse. Engagés en 420, les deux Romands ont engrangé plusieurs succès prometteurs au niveau international cette saison. Si le Carnival Race de San Remo en février dernier les a vus échouer au pied du podium, ils ont terminé 3es à la coupe Internationale Méditerranée disputée en avril au large de Marseille et obtenu une magnifique 2e place au championnat allemand de 420 à Kiel. Avec une 7e place au championnat d’Europe junior début août en Hongrie dans la catégorie des moins de 19 ans, les deux Champions de Suisse en titre sur 420 ont confirmé leur potentiel qui laisse augurer un futur prometteur.

Max_Wallenberg2

Max Wallenberg

Déjà sacré Champion de Suisse d’Optimist en 2015 sur le lac de Thoune, Max Wallenberg a gagné la majorité des courses auxquelles il a participé en 2016. À commencer par la très exigeante coupe d’Europe de Workum en Hollande, le coupe d’été à Loctudy en Bretagne, et surtout… le sacre mondial au Portugal à Vilamoura deux ans après son aîné Nicolas Rolaz. À presque 15 ans, il a disputé ses dernières régates en Optimist et devrait commencer à tirer des bords en Nacra 15 où l’attendent, à n’en pas douter, de futurs succès.