Les Suisses en force à Lagos

Texte :

Trois équipages suisses étaient présents sur le plan d’eau de Lagos au Portugal à l’occasion des Mondiaux de GC32. « Team Tilt » pour défendre son titre magnifiquement acquis en 2018 au lac de Garde, « Alinghi » pour le lui ravir et « Black Star Sailing » – nouveau venu de Suisse alémanique – pour prendre ses marques. Décryptage.

A l’heure où nous bouclons ce numéro, le titre de Champion du Monde de GC32 a été remis en jeu fin juin, au large de Lagos en Algarve (reportage et analyse dans la prochaine édition de Skippers). Situé aux portes de l’océan Atlantique, le Cap Saint-Vincent constitue l’extension la plus au sud-ouest de l’Europe et offre à la côte portugaise de Lagos une protection contre la houle, une brise constante et une mer plate. Des conditions idéales pour ce Mondial de GC32 qui voyait s’affronter onze teams sur ce plan d’eau lusitanien.
Parmi eux trois équipes suisses, dont le champion du monde en titre Team Tilt. Les jeunes de Tilt n’avaient plus navigué en GC32 depuis les mondiaux 2018, et craignaient un déficit d’entraînement face à une équipe aussi aguerrie que celle d’Alinghi par exemple.
« Nous revenons dans la même optique que l’an dernier. Nous connaissons bien le bateau, l’équipe aussi, mais avons une préparation décalée par rapport aux autres équipes du Racing Tour. C’est donc difficile de se positionner en matière d’objectifs et ceux qui naviguent depuis un an n’ont pas envie qu’on les batte à nouveau ! » expliquait Sébastien Schneiter un peu avant le début des épreuves.
On se souvient qu’entre 2018 et le début de cette année 2019, deux circuits se sont unis sous une seule bannière : l’Extreme Sailing Series et le GC32 Racing Tour ont fusionné pour former une flotte record. Cette année, onze équipes se sont disputé le titre. Le niveau était extrêmement élevé : Ernesto Bertarelli avec un team Alinghi très affûté, Oman Air, qui a recruté un véritable top gun – l’ancien champion du monde de match racing et marin de la Volvo Ocean Race, le Neo- Zelandais Adam Minoprio, ainsi que le Red Bull Sailing Team, avec Roman Hagara et Hans-Peter Steinacher, médaillés d’or olympiques autrichiens sur catamaran Tornado. Sir Ben Ainslie, deuxième du GC32 Racing Tour l’année dernière, a rejoint le team INEOS Rebels UK. Enfin Franck Cammas, ancien skipper vainqueur de la Volvo Ocean Race et de la Route du Rhum, était présent avec de solides références lui aussi.

Nouvelle formation suisse
Une nouvelle équipe a fait son entrée en GC32 cette saison : les Suisses de Black Star Sailing Team. Initié par Christian Zuerrer – qui s’est notamment illustré en classe A –, ce projet composé de Suisses et de Britanniques naviguera avec Flavio Marazzi et son GC32. Comme Gonzalez Smith, Christian Zuerrer, également à bord, se disait impatient de savoir où l’équipage se situait au sein de cette impressionnante flotte. « Notre but est de mettre en place un team qui par la suite offre aux jeunes navigateurs alémaniques une expérience en mer. Nous avons fait notre première régate en GC32 lors de la première épreuve en Sardaigne, nous avons fini derniers. La qualité dans cette série est vraiment très élevée. Nous disposons d’un bon équipage, mais pour l’instant nous abordons ces courses en mode découverte afin d’améliorer au mieux notre niveau. »