Des tartines au goût salé

Malgré quelques ennuis hier avec leur J1, Valentin Gautier et Simon Koster imposent une grosse cadence dans le peloton de tête des Class40 de la Jacques Vabre, tandis que Alan Roura et Sébastien Audigane sont entrés en mode chasseur dans le groupe des poursuivants de la classe IMOCA. D’autres ambassadeurs de la Suisse affichent également de belles couleurs que ce soit en Laser cette semaine ou en Nacra 15 la semaine passée.

Les marins ne sont pas rentrés dans la Jacques Vabre avec le dos de la cuillère ! Devant une flotte de class40 et d’IMOCA plus relevée, innovante et nombreuse que jamais, il a fallu envoyer du gros dès le premier bord pour rester dans le coup. On a ainsi régulièrement vu des Class40 dépasser les 20 nœuds dans les surfs et afficher des moyennes sur 24 h supérieures à 12 nœuds ! C’est le cas de Valentin Gautier et de Simon Koster qui font un début de course admirable sur leur bateau mis à l’eau il y a tout juste un mois, une petite prouesse pour le moment. Sur une machine qu’ils connaissent à peine, la paire 100% Suisse se devra d’être un poil conservatrice, même si l’on a du mal à l’imaginer mettre le pied sur le frein ! Alan Roura et Sébastien Audigane en IMOCA vont eux mettre plein gaz pour rattraper leur départ manqué. Après quelques soucis durant les premières heures de course, ils ont bien refait leur retard et peuvent espérer une jonction avec l’arrière du groupe de tête. On sait que le duo attend du gros temps pour faire parler le potentiel de La Fabrique et de ses foils, chose qui devrait se profiler avec l’arrivée d’une deuxième dépression remontant des Açores cette semaine. Quant au favori au tempérament d’éternel outsider, Alex Thomson, il tente à nouveau une option plein ouest, le reléguant dans le classement, mais pour combien de temps ?

Jeunes ambassadeurs

D’autres Suisses, plus jeunes, font de fiers ambassadeurs à l’international. À commencer lors du championnat du monde de Nacra 15 tenu à Marseille la semaine passée. Au cœur de la flotte comprenant 80 bateaux, 10 battaient pavillon suisse. Plutôt pas mal pour une petite nation ! En tête de la délégation, Arnaud Grange et Félix Grobet signent une 24e place, un résultat certainement un poil décevant, mais notons que le niveau de la classe a fait un grand bond en avant au cours des derniers mois ! C’est au tour des Laser U21 de disputer leurs mondiaux en Croatie jusqu’au 2 novembre, et là encore quelques Suisses défendent les couleurs de la nation. On y retrouve notamment Nicolas Rolaz, Gautier Verhulst, Jacopo Scornaienghi et également les prometteuse Rosine Baudet en Radial. Affaires à suivre…