The Ocean Mapping Expedition : des nouvelles de Fleur de Passion

Texte :

Un demi-tour du monde plus tard et toujours dans le sillage de Magellan, l’équipe de la fondation Pacifique continue sa quête de la pollution sonore et plastique dans les océans. Après avoir traversé le Pacifique avec treize jeunes à bord dans le cadre du programme socio-éducatif Jeunes en mer, ils ont pu goûter aux eaux polynésiennes, avant de faire un crochet par les Samoa et les Fidji pour finalement hiverner à Brisbane. Depuis leur départ, ils ont contribué à étoffer les données du bioacousticien Michel André qui possède désormais de meilleures informations concernant la pollution sonore dans le Pacifique Sud, une zone encore mal connue. L’expédition a permis également de confirmer l’existence d’un gyre de déchets créé par les courants dans le Pacifique. Jusqu’à aujourd’hui, cette zone de concentration n’avait pas été corroborée par des données scientifiques. Cette année, l’expédition fera route jusqu’aux Philippines, plus précisément à Mactan, où Magellan perdit la vie il y a 500 ans.