Tous vainqueurs !

C’est à 11h qu’a eu lieu sous le grand chapiteau la traditionnelle remise des prix du quatrième Tour de Belle-Ile. Comme l’an dernier, les quatorze enfants venus de trois hôpitaux parisiens (Necker, Institut Curie, Robert-Debré) dans le cadre de l’Opération Appel d’Air ont été les premiers à monter sur scène pour y recevoir une médaille et les applaudissements des nombreux navigants venus assister à la remise des prix et qui ont tous contribué au succès de l’opération, puisque 5 euros par inscription étaient prélevés pour Appel d’Air, ce qui porte le montant total reversé à trois associations (Le rire médecin, Votre école chez vous, Vaincre l’autisme) à 2430 euros.

Aurélie et Romain Pilliard, organisateurs de l’événement, ont ensuite rappelé le succès de l’épreuve qui, cette année, a rassemblé 486 bateaux sur une même ligne, contre 329 l’année dernière, nouveau record battu, tout comme aura été battu sur cette quatrième édition le record du Tour de Belle-Ile, puisque Sébastien Josse et ses cinq équipiers ont bouclé les 41 milles du parcours en 2h42 sur leur trimaran de 77 pieds. Vainqueur en temps réel, le skipper de Gitana 11 a reçu le trophée sur lequel sera gravé son nom, au même titre que les précédents lauréats, Anne Caseneuve (2008), Francis Joyon (2009) et Yves Le Blévec (2010). Egalement récompensés, les deuxième et troisième en temps réel, Lionel Lemonchois (Prince de Breta gne) et Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou !), ce dernier s’étant montré enthousiaste pour sa première participation au Tour de Belle-Ile : « Je reviendrai, c’était très chouette ! Un très beau tour de Belle Ile ! ».

Les grands multicoques n’ont pas été les seuls à l’honneur, puisqu’un prix Michel Malinovski, décédé l’an dernier et dont on garde en mémoire l’incroyable final sur la première Route du Rhum entre son grand monocoque, Kriter V, et le petit trimaran Olympus de Mike Birch, a été décerné au skipper du premier monocoque, en l’occurrence Franck Cammas, qui, sur Groupama 70, aura mis 3h23’14’’ pour boucler le Tour de Belle-Ile. Non sans quelques sueurs froides : « Sur la ligne de départ, il y avait beaucoup de monde, je me demandais comment on allait faire, c’était assez chaud mais on s’en est finalement sortis. Après, le parcours dans 20-25 nœuds, c’était sportif, avec beaucoup de manœuvres, mais je retiens le plaisir surtout que l’on a pris sur ce Tour de Belle-I le. » Plaisir que le skipper aura d’ailleurs fait partager aux enfants de l’opération Appel d’Air qui, vendredi soir, ont eu le droit à une visite privée et guidée de Groupama 70 par le vainqueur de la dernière Route du Rhum.

Rendez-vous le 29 avril 2012 !

Autres skippers honorés lors de la remise des prix : Jean-Pierre Dick, qui a reçu le « prix du tour du monde », lui qui a bouclé ce Tour de Belle-Ile en 4h45’53’’, un peu plus d’un mois après avoir achevé en tête un autre tour, mais du monde et en double (avec Loïck Peyron), sur la Barcelona World Race. « Cette course allie la régate et la croisière, c’est tout ce que j’aime et c’est exactement le concept de notre bateau, le JP54 », a déclaré le skipper de Virbac-Paprec 3 qui, sympa, a invité les curieux à venir visiter son JP 54 dans l’après-midi ! Peut-être que Jean Galfione fera partie des visiteurs, lui qui s’est également distingué sur le Tour de Belle-Ile qu’il termine 23e en temps réel (en 5h33’06’’), mais premier en Class 40, à bord de Talanta, qui n’est autre que l’anagramme d’Atlanta, clin d’œil à sa « vie d’avant » de perchiste (il a été champion olympique à Atlanta en 1996). Un « prix olympique » lui a été remis et Jean Galfione, qui va prochainement participer à la Normandy Channel Race avec Eric Péron, a promis d’être fidèle au rendez-vous en 2012.

Derniers prix spéciaux remis, le « prix du Channel » pour l’équipage britannique d’Illegal Immigrant venu en half-toner participer au Tour de Belle-Ile (avec à la clé la victoire en IRC5 !) et le « prix de l’élégance » pour Black Legend, Code 0 sorti du chantier Black Pepper, et qui s’est distingué par sa ligne « vintage chic » dans la baie de Quiberon. Il était ensuite temps de remettre les trophées des 17 vainqueurs, parmi lesquels ont notait Nicolas Groleau en IRC1, Alexandre Marmorat en Mini 650, Gildas Ludot en Multi 2000, Matthieu Coville en Grand Surprise ou Gilles Caminade en IRC2. Après les derniers remerciements aux fidèles partenaires du Tour de Belle-Ile, ne restait plus qu’à annoncer la date de la cinquième édition, qui élection présidentielle oblige, ne se tiendra pas comme de cou tume autour du 8 mai, mais le 29 avril 2012. Avec quelques surprises, peut-être de nouveaux records et, à coup sûr, la même bonne humeur ! A l’année prochaine !