fbpx

Windweek & championnat du monde de H-Boat : pas de nouveau titre

Texte :

Au championnat du monde de H-Boat, quatre manches ont pu être courues, seule une a manqué pour attribuer le titre mondial. Les équipages scandinaves ont tout de même écrasé la concurrence sur le lac d’Uri.

DSC00560Le championnat a commencé avec de belles conditions, exactement au goût des régatiers. Du soleil et un thermique bien établis ont permis de valider trois manches dès le premier jour. Après ce début tonitruant, rien n’allait plus. Le lac d’Uri qui jouit pourtant d’une excellente réputation a fermé ses vannes d’air. Une situation de barrage météorologique au-dessus des Alpes a empêché le thermique de se lever, rendant impossible toute course digne de ce nom pendant les deux jours suivants. Le dernier jour, une légère brise a fait naître un petit espoir, de courte durée. Après une seule manche, le vent s’est de nouveau endormi. La réalisation de la cinquième manche nécessaire à la validation du championnat s’est avérée illusoire.
Il n’y a donc pas de nouveau champion du monde. Par conséquent, aucune médaille n’a pu être décernée, ce qui n’a pas empêché de désigner un vainqueur. Les équipages venus du Nord, notamment du Danemark et de la Finlande, ont largement dominé la flotte constituée d’une quarantaine de concurrents. En une véritable démonstration, ils se sont hissés en tête dès les premières courses. À la première place, le Danois Claus Høj Jensen, quintuple champion du monde, est parvenu à afficher une avance confortable sur ses poursuivants. Du côté des Suisses, aucun équipage n’a réussi à se classer dans les 20 premiers. Le meilleur résultat est à mettre au compte de Dario Bischof et son équipage du Thunersee Yachtclub avec une 24e place. Force est de constater que la participation aux régates de H-Boat se réduit chaque année un peu plus en Suisse. Une érosion qui a valu à la Swiss H-Boat Association d’être rétrogradée par Swiss Sailing et de perdre ainsi le droit d’organiser des championnats de Suisse.

La Windweek, modèle de réussite

_MG_0121Le championnat du monde s’est déroulé dans le cadre de la Windweek à Brunnen. Depuis plusieurs années, le Regattaverein Brunnen ne se contente plus de mettre sur pied des régates d’envergure. Visant plus haut, il a agrandi la manifestation qui attire aujourd’hui non seulement un public local, mais également des gens d’autres régions et même de l’étranger. De nombreuses animations destinées aux personnes de tout âge font mieux connaître les sports nautiques dans toute leur diversité. Avec 25 000 visiteurs en 2017, la Windweek a confirmé le succès des dernières années. De nombreux intéressés ont participé aux initiations à la voile, à la plongée, au canoë et au stand-up paddle. Certains ont aussi profité de l’occasion pour effectuer des vols en hydravion !