Bateaux

Lagoon et DJI soutiennent l’ONG AnimaMundi

Les leaders mondiaux du catamaran et du drone lancent un partenariat à la fois inédit et très ambitieux avec l’association suisse AnimaMundi....

HH44 : petit Hudson mais grand destin

Texte : François Tregouet Le futur benjamin des catamarans Hudson ne manque ni de caractère ni d’originalités. Aux côtés...

Nautitech 44 Open : vu en première mondiale à La Grande-Motte

Texte : François Tregouet Pour sa première sortie publique, il fallait attendre son tour pour découvrir le Nautitech 44...

Catana Ocean Class – ADN augmenté

Cinq années après le 53, Catana nous gratifie d’un nouveau modèle, baptisé Ocean Class. Patience récompensée, car il renouvelle en profondeur le...

Nouvelle vidéo : l’ORC 57 dans le vent léger

Une habitabilité inédite sur un ORC et des performances toujours au rendez-vous. C’est le pari du chantier lorientais Marsaudon Composites, spécialisé dans...

Leopard Catamarans – Construire des catas au pays de la Nation arc-en-ciel

Construire des catamarans aux portes des mers du Sud, ça donne quoi ? Le chantier Robertson and Caine implanté à Cape Town...

Privilège 750 Signature – 3 questions à franck Darnet

Annoncé lors du dernier International Multihull Show,le prochain Privilège 750 Signature est un Série 7 revisité en profondeur par Darnet Design. Nous...

Windelo 54 Yachting – Un deuxième catamaran respectueux de l’environnement

Un an après la mise à l’eau à Canet-en-Roussillon du 50 Adventure, le jeune constructeur Windelo Catamarans a dévoilé son 54, cette...

Fountaine Pajot Aura 51

Déjà un best-seller! Commandé sur plans à 120 exemplaires – pour l’heure, seul l’Astrea 42 a fait un peu...

Nacra : maintenant disponible chez SUI 46°16’

Le chantier mondialement renommé pour la construction des catamarans olympiques a choisi le chantier basé à Mies (VD), SUI 46°16’, pour le...

ARTICLES LES PLUS LUS

Sea Ray SDX 250 OB: glisse tractée au programme!

Longueur: 8,38 mLargeur: 2,59 mPoids: 2’521 kgMotorisation maxi: 300 chNombre de personnes: 14Vitesse maxi: 40 nds (estimation)Prix HT: 105’072 € avec Mercury...

Outremer 52 – Coursier au long cours

Dans un précédent numéro de Skippers, nous évoquions la mise à l’eau du 100e Outremer 51. Ce modèle, devenu best-seller du chantier...

Swiss Sailing League – La Super League reste encore et toujours un bastion alémanique

À Versoix, la finale de la saison 2022 a souri aux clubs d’outre-sarine, vainqueurs tant de l’événement que du championnat. Mais le...

Edelweiss Surf Tour – Montrer la diversité et la vitalité du surf suisse

L’Edelweiss Surf Tour, premier championnat de surf helvète, est sur le point de se terminer. L’occasion de faire le bilan de cet...

Alpina – Alpiner Extreme Automatic FWC Limited Edition

Texte : Julien Beauchot Pour bien terminer 2022, le Fine Watch Club et Alpina ont conçu cette Alpina Extreme...

DERNIERS ARTICLES

Sea Ray SDX 250 OB: glisse tractée au programme!

Longueur: 8,38 mLargeur: 2,59 mPoids: 2’521 kgMotorisation maxi: 300 chNombre de personnes: 14Vitesse maxi: 40 nds (estimation)Prix HT: 105’072 € avec Mercury...

Outremer 52 – Coursier au long cours

Dans un précédent numéro de Skippers, nous évoquions la mise à l’eau du 100e Outremer 51. Ce modèle, devenu best-seller du chantier...

Swiss Sailing League – La Super League reste encore et toujours un bastion alémanique

À Versoix, la finale de la saison 2022 a souri aux clubs d’outre-sarine, vainqueurs tant de l’événement que du championnat. Mais le...

Edelweiss Surf Tour – Montrer la diversité et la vitalité du surf suisse

L’Edelweiss Surf Tour, premier championnat de surf helvète, est sur le point de se terminer. L’occasion de faire le bilan de cet...

Alpina – Alpiner Extreme Automatic FWC Limited Edition

Texte : Julien Beauchot Pour bien terminer 2022, le Fine Watch Club et Alpina ont conçu cette Alpina Extreme...

Toute l’actualité des chantiers navals, les nouveaux bateaux et navires, les entreprises de construction, du plus grand groupe constructeur de paquebots à la « petite » entreprise concevant des yachts de niche. L’activité, la production, l’économie des chantiers de construction en France et dans le monde entier.

Une actualité concentrée en France et le long de l’Atlantique – on pense bien sûr aux chantiers navals de l’Atlantique à Saint-Nazaire –, mais pas seulement. De Beneteau à l’Italien Fincantieri Naval Group, en passant par Gunboat ou Naval Group, tout sur les grosses commandes, les sorties de l’année, les navires, bateaux et yachts à suivre. Le tout en images.

Et comme le secteur connaît peu la crise, l’actualité reste chargée. Chaque chantier a de nombreuses commandes en réserve et l’industrie navale se porte bien. Le secteur est pourvoyeur d’emploi, en France notamment. En bref, ces pages proposent un état des lieux permanent de l’activité de cette économie particulière, des nouvelles des entreprises et des affaires des chantiers navals. Avec dedans, du yacht, du voilier, de la croisière et des images, bien sûr.

Parmi les derniers articles :

Le groupe Catana vient d’annoncer son dernier projet, un tout nouveau catamaran de 50 pieds, l’Ocean Class. Est-ce le premier modèle de voilier d’une nouvelle gamme, prêt à voguer sur l’Atlantique ?

D’ordinaire, naviguer à une vitesse supérieure à celle du vent réel est réservé au monde de la voile légère; le prochain bateau du chantier naval Gunboat, plus de trois ans après son rachat par le groupe Grand Large Yachting, compte bien se passer de ses moteurs dès 5 nœuds de vent! L’entreprise et les architectes de VPLP ont favorisé les performances grâce à une construction légère et même directement inspirée de l’aéronautique. Cette nouvelle mouture a tous les arguments pour devenir un voilier iconique!

Le chantier naval Fountaine Pajot – une des entreprises aux affaires florissantes du secteur – a annoncé le lancement de son bateau Isla 40… en même temps que sa mise à l’eau. L’architecture générale est empruntée au Lucia 40, mais avec une ergonomie nouvelle.

L’entreprise North Sails, le géant de la construction de voiliers, vient d’annoncer le lancement de sa gamme 3Di Ocean 370. Dans la lignée de son introduction du Nordac 3Di en 2017 – une voile moulée tridimensionnelle en dacron – destinés aux petites unités, North Sails propose désormais cette nouvelle technologie aux unités de 35 à 60 pieds. En découle un gain de qualité, de durabilité et de performance incontestable pour les bateaux équipés de voiles en polyester. Tout roule pour le groupe qui devrait voir défiler les commandes.

Le chantier naval français Garcia élargit sa gamme avec l’arrivée d’un bateau multicoque : l’Explocat 52. Comme tous les bateaux issus du chantier cherbourgeois ouvert sur l’Atlantique, ce 52 pieds est destiné à la navigation hors des sentiers battus. Sa production française lui confère une excellente autonomie afin de s’aventurer dans les terrains les plus reculés du monde. On appréciera son cockpit avant accessible depuis le carré, désormais devenu une norme pour le monde du multicoque de croisière.

C’est un petit nouveau qui fera prochainement son apparition dans la gamme de trimarans du chantier rochelais Neel. Alors que le Neel 45 – désormais retiré de la chaine de production – a fait la renommée de Neel Trimarans, place désormais à un nouveau projet : un 43 pieds qui condense l’expérience du chantier qui s’est concentré depuis sur des unités de 47 à 65 pieds. Le résultat promet d’être enthousiasmant, on s’attend à retrouver un trimaran léger, marin et très vivant à la barre.

Peu de bateaux ont aussi bonne réputation que les yachts du groupe RM quand il s’agit de navigation hauturière. Fiable, marin, puissant et joueur, le projet RM1070 est une unité bien née, déjà vendue à plus de 56 yachts à travers le monde depuis son lancement en 2015. Alors que le groupe Grand Large Yachting a annoncé la reprise du chantier en début d’année, le RM1070+ s’offre un lifting intérieur signé Franck Darnet. Le résultat est incontestablement un plus pour l’aspect soigné des finitions et l’harmonie générale du carré et de la cuisine.

Parmi les principaux chantiers de l’industrie navale suisse, Jack Beck est toujours à la quête de nouveau projet. La gamme Oceanis assume au fil des années son évolution. Le dernier 40.1 de la série présente une carène tulipée à redan progressif lui permettant de gagner en stabilité tout en augmentant le volume de la plage avant. Pour le reste, l’Oceanis reste le bateau de croisière familial par excellence, avec une véritable attention portée à la convivialité et au confort.