Texte : Quentin Mayerat

Alinghi signe un retour en force sur le GC32 Racing Tour qui repart de plus belle. En Suisse, d’autres multi ont le vent en poupe, Ă  commencer par les Nacra 15 qui ont tenu un magnifique championnat d’Europe du cĂ´tĂ© de Silvaplana, ou encore les M2 qui après un dernier grand-prix mouvementĂ© avant la trĂŞve estivale arrivent enfin Ă  la mi-saison.

Après une annĂ©e blanche, le GC32 Racing Tour est de nouveau en piste. Six Ă©quipages ont fait le dĂ©placement pour la première Ă©tape qui s’est dĂ©roulĂ©e la semaine passĂ©e Ă  Lagos (Portugal). La Suisse Ă©tait bien reprĂ©sentĂ©e, avec trois bateaux en lice : Alinghi, Black Star Sailing Team de Christian Zuerrer et la Swiss Foiling Academy faisant ses dĂ©buts sur le support. Très vite, Alinghi a pris le dessus sur le dĂ©bat, talonnĂ© de près par Red Bull Sailing Team. Mais l’équipe emmenĂ©e par Arnaud Psarofaghis est restĂ©e intouchable de bout en bout, remportant 11 manches sur les 18 disputĂ©es. Black Star Sailing Team progresse et termine 4e, tandis que la Swiss Foiling Academy (seule Ă©quipe mixte en lice) doit encore prendre le temps de l’apprentissage sur le support et termine en 6e position. La deuxième Ă©tape du championnat aura lieu Ă  la fin du mois, toujours Ă  Lagos, et d’ici-lĂ  chaque formation devrait arriver rodĂ©e sur le circuit. 

Sur les lacs suisses

En Suisse, on a Ă©galement assistĂ© Ă  des belles rĂ©gates de multicoques. Ă€ commencer par les Nacra 15 qui avaient rendez-vous la semaine passĂ©e Ă  Silvaplana pour des rĂ©gates d’anthologie dans un dĂ©cors de rĂŞve. Au menu, un championnat d’Europe regroupant 47 bateaux, de quoi largement animer le lac le plus ventĂ© des Grisons. Une paire de Suisses s’est d’ailleurs dĂ©marquĂ©e, Axel Grandjean et NoĂ©mie Fehlmann ont terminĂ© 4es, au pied d’un podium 100 % français.

Enfin, le Petit-lac LĂ©man a Ă©tĂ© Ă  nouveau un théâtre de joutes pour les Ventilo M2. RĂ©unis Ă  Crans-près-CĂ©ligny, les princes du vent lĂ©ger n’ont malheureusement pu rĂ©gater le samedi, mais ont eu le droit Ă  des conditions musclĂ©es le dimanche qui ont mĂŞme obligĂ© la flotte Ă  naviguer sous un ris pour les dernières manches du jour. Outre les belles cabrioles de Patrimonium et Tinguely on a surtout vu une lutte très serrĂ©e pour les trois premières places. C’est le bateau dorĂ© Emineo (Olivier de Cocatrix) qui s’est imposĂ© de justesse devant Swiss Medical Network (Victor Casas) et Degroof Petercam (Fred Moura). C’est d’ailleurs ces trois Ă©quipes que l’on retrouve en tĂŞte du classement gĂ©nĂ©ral intermĂ©diaire : 1. Swiss Medical Network ; 2. Degroof Petercam ; 3. Emineo. La suite dès la rentrĂ©e !…