Depuis la semaine passée, il s’en est passé des choses sur la Jacques Vabre. À commencer par le malheureux démâtage de notre championne Justine Mettraux sur 11th Hours Racing. Alors qu’elle s’apprêtait à dégolfer, son mât s’est fait la malle quelques instants avant un empannage après que son IMOCA ait planté dans une vague. Avec son coéquipier Simon Fisher, Justine a pu rallier sans danger La Corogne avant un convoyage au moteur direction Concarneau. En Class40, Valentin Gautier et Simon Koster ont appuyé sur le champignon pour s’installer aux avant-postes. Au large de l’Afrique, ils font route vers le Cap Vert et bataillent serré, notamment avec Redman d’Antoine Carpentier qui leur a chipé la première place après les Canaries.

Sur le tableau des IMOCA, Linkedout, Apivia et Charal constituent le trio de tête, suivi de très près par le second bateau de 11th Hours Racing, Arkea Paprec et Initiatives Cœur. En Ultime, Gitana a pris l’avantage en transperçant littéralement le pot au noir, mais l’on sait qu’avec ces bateaux les écarts peuvent se réduire comme peau de chagrin au moindre incident. Armel Le Cléac’h, qui suit à près de 250 milles, reste à l’affût de la moindre ouverture. Les comptes seront faits d’ici quelques jours à l’arrivée en Martinique.

Le Salon nautique du Léman de retour

À l’heure du bilan, le salon nautique du Léman a aussi de quoi se réjouir. Après une année de coupure due à la présence du célèbre virus, il a réuni cette année près de 80 exposants, une cinquantaine de bateaux, pour le plus grand plaisir d’une vingtaine de milliers de visiteurs. La convivialité était au rendez-vous de cette édition avec des acteurs du nautisme heureux de revenir à la rencontre du public. On a pu notamment s’arrêter sur quelques modèles de bateaux intéressants, à l’image de la nouvelle gamme First de Beneteau, quelques engins atypiques comme un bateau amphibie très abouti du chantier Wetton Craft, un beau foiler one design, le one fly, un bateau construit à la main dans le Jura, du nom de Zabriskie, ou encore le Reverso qui faisait son retour en Suisse. Skippers a pour sa part animé son stand avec passion, merci à tous les visiteurs !

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo