Fin septembre, pour la désormais mythique Foiling Week, le lac de Garde est resté fidèle à sa réputation et les organisateurs ont pu lancer facilement de nombreuses manches. Les Suisses étaient évidemment au rendez-vous.

Texte : Sébastien Aubord

Le 69F, la star de l’évènement !

Nouveauté cette année à la Foiling Week, celle-ci accueillait les Persico 69F, une classe en cours qui connaît un franc développement, notamment grâce à son format de régate inédit sur des monocoques à la pointe de l’innovation. Sur un parcours de régate inspiré d’un circuit de Formule 1, les bateaux suivent un parcours en forme de carré. Ces derniers tournent ainsi dans le même sens à des vitesses atteignant facilement les 30 nœuds ! Le premier qui franchit la ligne d’arrivée obtient le meilleur score, mais des points bonus sont également attribués; la meilleure vitesse, le plus petit nombre de pénalités et la plus faible distance parcourue. Pour leur première compétition en 69F, Okalys Youth Project est parvenu à se classer 4e de la régate. « Une belle performance si l’on prend en compte le peu de jours d’entraînement et de navigation », explique Mattieu Ravussin, numéro 1 et préparateur du bateau.

Un Genevois flirte avec les premières places

La classe Moth représentait le gros morceau de la Foiling Week avec 48 bateaux sur la ligne de départ. À noter la bonne performance de Fabrice Rigot qui termine à la 7e place. Il a su profiter des deux premières journées de régates courues dans du vent plutôt faible. Ces conditions quasiment lémaniques lui ont permis de se hisser à la troisième place provisoire. «La suite a été plus compliquée pour moi… », confie ce dernier, dans du vent plus fort 15-17 nœuds, le Genevois a eu de la peine à trouver les bons réglages et a subi quelques problèmes techniques comme la rupture de son vit-de-mulet.

La Swiss Foiling Academy aux avant-postes!

Plus au nord, à Arco, les compétitions de catamaran regroupaient les Flying Phantoms, Classe A, S9 et Ifly. La Swiss Foling Academy s’est alignée avec deux Flying Phantom et a particulièrement brillé. La régate de la classe a été remportée par Morgan Lauber et Sébastien Aubord devant Team Tilt (Alex Schneiter, Chris Jonson) et le deuxième équipage de la SFA, Alexis Rochat et Léo Tétaz, en troisième position.