Découverte des côtes françaises: littoralement le plus beau pays du monde !

Texte :

Alors que 67 % des Européens déclarent privilégier le bord de mer pour leurs vacances d’été, les presque 6000 km du littoral français sont une ressource d’idées et de projets quasiment inépuisable. On y trouve une diversité de climats, d’activités et de contextes locaux qui n’a pas son pareil en Europe et certainement dans le monde. Voici un aperçu de ce que vous pourrez découvrir lors de vos prochaines vacances.

Le Lavandou rêve

Plage-de-la-Fossette-®GPetite village flanqué sur le massif des Maures face aux îles d’Or, le Lavandou bénéficie d’une situation exceptionnelle : plus de 300 jours de soleil par an, 12 km de plage, une faune aquatique préservée, sans compter le chant des cigales qui indique aux touristes leur arrivée au bord de la Méditerranée !

On l’aura compris, le Lavandou est d’abord une destination pour quiconque voudra goûter aux joies du sable et des baignades. 12 plages très différentes invitent à la détente. Chacune d’entre elles possède son caractère, sa texture et sa couleur de sable. Des grains blonds et fins, à l’ocre, en passant par le rouge grenat, toute la palette des peintres impressionnistes s’y retrouve.

Les familles nombreuses préfèreront sans doute la commodité de la grande plage du Lavandou, facile d’accès, proche des commerces et réputée pour sa propreté, tandis que les vacanciers plus aventureux pourraient se laisser tenter par la discrétion de la plage du Rossignol : une crique sauvage où bronzer rime avec liberté ! Entre deux, le charme discret de la plage de la Fossette ne devrait laisser personne indifférent.

Après avoir capitalisé sur le soleil, partez à la découverte des alentours, car la nature vous réserve d’émouvantes rencontres. La compagnie des Vedettes îles d’Or organise des sorties en mer au départ du Lavandou pour partir à la découverte des mammifères marins. Dauphins, cachalots, rorquals et globicéphales noirs pourraient bien se trouver sur votre chemin ! Côté continent, le sentier du littoral, ou encore les balcons de Cavalières vous offrent le meilleur du massif des Maures, des randonnées faciles, accessibles à tous les niveaux.

Pour terminer sur une note provençale, ne manquez pas le marché du jeudi matin, l’un des plus grands du Var. Un lieu convivial et coloré qui concentre toutes les saveurs et les odeurs de la région… en plus du chant des cigales !

S’informer : ot-lelavandou.fr

Cap d’Agde Méditerranée

Pezenas-maison-consulaireLa destination fait la part belle à l’authenticité. Avec ses trois stations balnéaires Cap d’Agde, Vias et Portiragnes et son arrière-pays avec Pézenas et les villages typiques au coeur du vignoble dans le pur style du Languedoc, elle fait partie des 40 grands sites de la région Occitanie.

On y vient pour son littoral de 25 km où la qualité des plages est reconnue par le Pavillon Bleu d’Europe. On y trouve des perles, à l’image de celle de la Grande Conque, anse de sable noir volcanique au pied d’une falaise. Ce lieu de charme et de caractère est sans doute l’une des plus belles plages de la région Occitanie. D’autres plages familiales – de sable blond – bordent l’Aire Marine protégée de la côte agathoise, classée Natura 2000 « Posidonies du Cap d’Agde » qui couvre 6000 ha marins protégés autour du Fort de Brescou. Ici, usagers, plaisanciers et professionnels sont sensibilisés à la préservation de la biodiversité avec l’installation de mouillages écologiques et la création de récifs artificiels modulables (Récif’lab).

Côté loisirs nautiques, vous êtes dans une station labélisée France Station Nautique trois étoiles. Entre le sentier sous-marin, les cours de voile, de paddle, de kitesurf, de plongée, de ski nautique, les loueurs de bateaux et le Centre Nautique, difficile de ne pas résister à l’appel du large !

Côté navigation, le Pavillon Bleu d’Europe flotte aussi sur le port de plaisance du Cap d’Agde, garantissant la qualité de l’eau avec pour témoins une centaine de Biohuts protégeant la bio-diversité. Le port propose aux plaisanciers 3100 anneaux, des services de qualité et une zone technique avec des professionnels performants. Chaque année à la Toussaint, le Salon nautique d’automne permet également de découvrir les nouveautés, de vendre, ou d’acheter son bateau – neuf ou d’occasion.

Question nature, deux réserves naturelles sont réputées pour leur faune et leurs zones humides : le Bagnas au Cap d’Agde et la Grande Maïre à Portiragnes. C’est aussi ici que se termine – ou commence – le fameux canal du Midi classé au patrimoine mondial de l’UNESCO dont la construction a été entamée au XVIIe siècle. Une aubaine pour les amateurs de tourisme fluvial qui peuvent louer un bateau sur place, et pour ceux qui préfèrent les balades à pied ou à vélo, il existe de nombreux circuits dont certains passent le long du célèbre ouvrage de Pierre-Paul Riquet.

Pour les aficionados de culture et patrimoine, se balader dans les ruelles d’Agde et de Pézenas est un authentique dépaysement. Complémentaires, la première, fondée par les Grecs, est l’une des villes les plus anciennes de France, tandis que la seconde, façonnée par le XVIIe siècle, ravira les amateurs de patrimoine prestigieux. On se plaît à déambuler dans les ruelles vivantes de Pézenas, à passer des échoppes d’artisans d’art aux hôtels particuliers Grand Siècle, et à glisser ses pas dans ceux de Molière qui en fit l’un de ses lieux de résidence. Et c’est d’ailleurs dans le théâtre de la ville bâti en 1803 que l’académicien Marcel Pagnol prononça la phrase : « Si Jean-Baptiste Poquelin est né à Paris, Molière est né à Pézenas », une invitation supplémentaire à visiter la région !

S’informer : capdagde.com

Caen, on y pense !

54765-Centre_nautique_OCEAN__ecole_de_char_a_voile-Caen_la_mer_Tourisme___Les_Conteurs_(Droits_reserves_Office_de_Tourisme___des_Congres)À égale distance du Mont Saint-Michel et de Rouen, Caen et son littoral recèlent des surprises qui pourront étonner plus d’un aspirant au voyage. Entre tourisme culturel, sportif, gastronomique et littoral, tout y est… Ceux qui ne conçoivent pas leurs vacances uniquement en faisant carpette sur une serviette de plage seront comblés devant l’étendue des possibles qu’offrent Caen et sa région.

Dans les vestiges des fortifications de Caen résonnent 1000 ans d’histoire. Ville favorite de Guillaume le Conquérant, celui qui devint roi d’Angleterre y fit bâtir son château en 1060 – qui abrite aujourd’hui les musées des Beaux-Arts et de Normandie – , ainsi que deux abbayes : l’Abbaye aux Hommes et son pendant, l’Abbaye aux Dames. L’histoire récente s’égrène aussi à chaque coin de rue. Suivez, par exemple, dans le centre historique le parcours pédestre « Caen en 44 » qui permet de mieux comprendre le quotidien des habitants durant la période du débarquement. Ville d’histoire, mais aussi de culture, Caen est la commune de France qui compte le plus de librairies par habitant.

Musclez l’esprit, puis les jambes et enfourchez une bicyclette direction Ouistreham. Une quinzaine de kilomètres seulement séparent Caen de la côte de Nacre. Une charmante piste cyclable sur le canal de Caen à la mer vous y conduira. Sur place, la station balnéaire regorge d’activités pour la famille ! Pour la détente, les uns préfèreront une matinée à la Thalassothérapie Thalazur Ouistreham Riva-Bella, et les autres une session qui décoiffe en char à voile !

L’art de la table devrait à coup sûr mettre tout le monde d’accord. Le marché aux poissons regorge de fruits de mer plus frais que frais, à faire saliver un ostréiculteur. On y célèbre d’ailleurs la fête de la coquille durant l’automne ! Et pour ceux qui n’ont peur de rien et vénèrent le terroir, ne loupez sous aucun prétexte les fameuses tripes à la mode de Caen !

S’informer : caenlamer-tourisme.fr