Alinghi enthousiasme les juniors

A première vue, rien ne distinguait l’événement d’une régate classique. Plus de 40 juniors de la région 5, en majorité des navigateurs sur Optimist, s’étaient retrouvés sur le site du SC Stäfa, le 26 avril dernier, où ils montaient leur dériveur et discutaient de vive voix. Les parents et les entraîneurs essayaient de garder une vue d’ensemble dans ce sympathique brouhaha, prêtaient main forte, donnaient des conseils et participaient à l’agitation générale. Pourtant, la joie et les attentes dépassaient le cadre normal. Des représentants importants de Swiss Sailing étaient présents dans ce joyeux désordre, tout comme des journalistes. Les yeux des enfants brillaient d’excitation: Alinghi était en visite!

Alinghi, polyvalent et proche
Nils Frei, navigateur, le constructeur naval Damian Weiss et le designer Andreas Winistörfer, tous les trois membres suisses alémaniques d’Alinghi, se sont rendus sur le lac de Zurich pour présenter leur team et les tâches qui leur incombent au sein de l’équipe, répondre à des questions et partager l’esprit de l’America’s Cup avec les jeunes. Le matin, Alinghi avait organisé trois ateliers. Damian Weiss a fait découvrir les matériaux utilisés pour l’America’s Cup, montrant des pièces en carbone et une latte que tout le monde a confondu avec un tangon, tellement elle est grande. A l’aide d’une présentation sur ordinateur, Andreas Winistörfer a illustré la planification du nouveau catamaran de 90 pieds soulignant ses dimensions gigantesques. Et Nils Frei a montré comment utiliser le simulateur de voile développé par Alinghi.

Après le dîner, les juniors ont eu l’occasion de montrer leur savoir-faire sur l’eau. Pour se mettre dans le bain, une manche test a été disputée par vent léger suivie par une manche régulière par foehn et des pics jusqu’à 6 beaufort. Depuis un bateau à moteur, les pros du team Alinghi ont pu conseiller les marins en herbe et aider tous ceux qui avaient (trop) fort à faire avec ces conditions de vent musclées. A la remise des prix, chaque participant s’est vu offert un cadeau de souvenir par Alinghi et a reçu les félicitations des membres du team.

«Back to basics»
Ce qui est sûr, c’est que les jeunes n’oublieront pas de si vite l’Alinghi Swiss Sailing Clinic à Stäfa. Son organisation a été possible grâce à un partenariat entre Alinghi et Swiss Sailing. Après son engagement pour l’UBS Alinghi Swiss Tour 2005 à 2007, le Defender de l’America’s Cup a décidé de soutenir la voile suisse avec un nouveau projet. Selon la devise lancée par Alinghi «Back to Basics», des membres de l’équipe vont à la rencontre de la relève dans plusieurs régions suisses et réalisent en collaboration avec les clubs les Clinics comme c’était le cas à Stäfa. Ils ont déjà fait escale à Romanshorn et Lugano. D’autres stages auront lieu sur les lacs Léman, de Thoune et de Saint-Moritz.

Swiss Sailing à la recherche de talents
Nouveau responsable des juniors chez Swiss Sailing, Martin Vogler participe activement à l’organisation des Clinics. Au SC Stäfa, qui est aussi son club, il s’est appuyé sur une équipe de bénévoles rodés. Plus généralement, il ne tarit pas d’éloges sur la coopération avec Alinghi et le professionnalisme de chacun. Concernant le «Clinic» à Stäfa, il relève: «Nous n’avons pas été trop sollicités, mais Alinghi nous a apporté énormément». Swiss Sailing ne compte toutefois pas se reposer sur ses lauriers. La Fédération Suisse de Voile a compris que les Clinics sont une occasion idéale pour trouver des candidats potentiels. Jean Claude Vuithier, entraîneur chef du Swiss Sailing Team, se rendra donc sur place aussi souvent que possible pour trouver des candidats potentiels pour le «Talentpool» national. Au terme de la tournée, Swiss Sailing sélectionnera les meilleurs marins qui auront la chance de participer à l’Alinghi Sailing Camp prévu en automne où ils seront encadrés par les entraîneurs du Swiss Sailing Team et des marins d’Alinghi. Une participation vaut donc la peine!

Plus d’infos sur www.alinghi.com