Décollage réussi pour les Moths lors de la première journée du championnat d’Europe

Conditions presque parfaites pour le premier jour de régates des SYZ & CO MOTH EUROPEANS sur le Lac de Silvaplana : la Maloja a fait planer les 87 concurrents au-dessus des flots du lac alpin. Les Australiens Nathan Outteridge et Scott Babbage se sont particulièrement distingués, talonnés de près par Arnaud Psarofaghis, par le navigateur britannique Simon Payne, actuel champion du monde, et par l’Américain Bora Gulari. Trois manches spectaculaires et pleines de suspense avec plus de 80 bateaux sur la ligne de départ.

 La première manche du championnat a été lancée peu après 13 heures, une fois que le vent thermique local, la Maloja, soit installée. Elle a soufflé sur le plan d’eau, mais de manière assez irrégulière, entre 5 et 15 nœuds. En effet, après plusieurs jours de pluie intense, la terre a eu de la peine à se réchauffer et la différence de température entre le lac et la terre n’était pas suffisamment grande pour créer un vent thermique fort et régulier. Les conditions étaient toutefois suffisantes pour offrir un spectacle fantastique, mais il a donné du fil à retordre aux concurrents. Le classement a souvent bougé, de manière spectaculaire, mais on a quand même retrouvé les têtes d’affiche aux avant-postes.

 « C’était très impressionnant de naviguer dans une flotte de bateaux aussi grande sur un lac aussi petit ! » lance Nathan Outteridge, le héros du jour, avec deux victoires de manche et un abandon pour cause de casse. « C’était une très belle course, avec des variations de vent importantes. En Australie d’où je viens, je navigue également sur un lac, à deux heures au nord de Sydney. J’ai donc l’habitude des conditions de vent variables et délicates dues au relief environnant… En revanche, il n’y a pas de neige sur les hauteurs ! »

 « Le secret avec une aussi grande flotte de bateaux, c’est de faire un bon départ, et c’est aussi ce qui est le plus difficile. » ajoute l’athlète australien. « J’ai fait deux excellents départs aujourd’hui. Mon but pour demain c’est de réparer ma dérive et de viser les 3 premières places. Pour cela, il faudra être observateur, car avec plus de 80 bateaux sur la ligne, la navigation peut s’avérer dangereuse ! »

 Les navigateurs suisses n’ont pas été en reste aujourd’hui. Le champion d’Europe en titre, Arnaud Psarofaghis, était très attendu et n’a pas déçu avec une 7e, une 4e et une 3e place. Les autres Suisses à se retrouver régulièrement dans les 10 premiers du classement sont le Suisse Alémanique Matthias Renker et Jean-Pierre Ziegert de Genève.

 Régate 1 :

1.     Nathan Outteridge (AUS)

2.     Scott Babbage (AUS)

3.     Simon Payne (GBR)

4.     Bora Gulari (USA)

5.     Jason Belben (GBR)

6.     Rob Gough (AUS)

7.     Arnaud Psarofaghis (SUI)

8.     Jean-Pierre Ziegert (SUI)

9.     Anthony Kotoun (ISV)

10.  Mike Cooke (GBR)

 

Régate 2 :

1.     Scott Babbage

2.     Simon Payne (GBR)

3.     Matthias Renker (SUI)

4.     Arnaud Psarofaghis (SUI)

5.     Jason Belben (GBR)

6.     Bora Gulari (USA)

7.     Jean-Pierre Ziegert (SUI)

8.     Rob Gough (AUS)

9.     Christophe Rast (USA)

10.  Mike Cooke (GBR)

 

Régate 3 :

1.     Nathan Outteridge (AUS)

2.     Bora Gulari (USA)

3.     Arnaud Psarofaghis (SUI)

4.     Simon Payne (GBR)

5.     Scott Babbage (AUS)

6.     Jason Belben (GBR)

7.     Jean-Pierre Ziegert (SUI)

8.     Mike Cooke (GBR)

9.     Matthias Renker (SUI)

10.  Rob Gough (AUS)