Derniers préparatifs

Derniers préparatifs pour le coup d’envoi du Circuit Audi MedCup en mai

 

À un peu moins de 12 semaines de la première régate de la saison, le Circuit Audi MedCup 2011 commence à prendre forme, avec pas moins de 11 nouveaux bateaux construits récemment dans la Classe TP52 Series et Soto 40.

 

Derniers préparatifs pour le coup d’envoi du Circuit Audi MedCup en maiÀ un peu moins de 12 semaines de la première régate de la saison, le Circuit Audi MedCup 2011 commence à prendre forme, avec pas moins de 11 nouveaux bateaux construits récemment dans la Classe TP52 Series et Soto 40.“Nous sommes absolument ravis du retour que nous avons eu des armateurs et des potentiels armateurs pour la saison à venir. À l’origine, lorsque nous avons créé le circuit, notre objectif était de monter et de développer une plateforme de régates qui s’inscrive dans la durée, avec chaque année des épreuves très disputées pour les armateurs passionnés de course et les meilleurs équipiers du monde. C’est ce que nous avons fait depuis le début et ce sera encore le cas cette année », affirme Nacho Postigo, Directeur Technique et co-fondateur du Circuit Audi MedCup, qui accueillera de nouveaux venus cette saison. D’après lui, le niveau de jeu ne baissera pas d’un millimètre par rapport à la saison dernière. « Je crois même qu’il sera plus élevé », poursuit Postigo.En TP52, on attend six bateaux neufs : Synergy (RUS), Quantum Racing (USA), Rán (SWE), Container (GER), Audi Sailing Team powered by ALL4ONE (GER) et un sixième bateau qui sera mené par la brillante équipe de Matador (ARG), mais dont les détails n’ont pas encore été annoncés publiquement. « Nous avons des armateurs qui investissent dans les meilleurs bateaux disponibles et veilleront également à avoir les meilleurs équipiers à bord. Ils donneront le meilleur d’eux-mêmes et ils exigeront aussi le meilleur en retour », explique Nacho Postigo.La Classe Soto 40 est elle aussi en plein essor avec plus de 20 bateaux construits et mis à l’eau actuellement. À en croire les réactions très positives depuis l’annonce à Cagliari en Sardaigne en septembre dernier, cette première saison européenne des 40 Series sur le Circuit Audi MedCup sera suivie de près par un public très large, mais surtout par des armateurs potentiels, dont la plupart ont déjà indiqué qu’ils étaient intéressés par la construction d’un bateau pour 2012 et au-delà. »Les 40 Series forment une classe de monotypes très intéressante car les évolutions architecturales ne sont pas autorisées. Nous verrons donc les équipes sud-américaines, qui connaissent bien la classe, affronter quelques-uns des meilleurs marins d’Europe. Je crois vraiment que le niveau sera plus élevé que la saison dernière », confie Nacho Postigo.Sur les cinq villes du Circuit Audi MedCup 2011, quatre seront identiques à celles de 2010, avec des épreuves au Portugal, en Espagne et en Italie. Quant à l’étape française, elle est en cours de négociation. Le programme définitif de l’année 2011 sera publié dans environ 15 jours. Ces trophées seront remis au fil du championnat.

“Nous sommes absolument ravis du retour que nous avons eu des armateurs et des potentiels armateurs pour la saison à venir. À l’origine, lorsque nous avons créé le circuit, notre objectif était de monter et de développer une plateforme de régates qui s’inscrive dans la durée, avec chaque année des épreuves très disputées pour les armateurs passionnés de course et les meilleurs équipiers du monde. C’est ce que nous avons fait depuis le début et ce sera encore le cas cette année », affirme Nacho Postigo, Directeur Technique et co-fondateur du Circuit Audi MedCup, qui accueillera de nouveaux venus cette saison. D’après lui, le niveau de jeu ne baissera pas d’un millimètre par rapport à la saison dernière. « Je crois même qu’il sera plus élevé », poursuit Postigo.

En TP52, on attend six bateaux neufs : Synergy (RUS), Quantum Racing (USA), Rán (SWE), Container (GER), Audi Sailing Team powered by ALL4ONE (GER) et un sixième bateau qui sera mené par la brillante équipe de Matador (ARG), mais dont les détails n’ont pas encore été annoncés publiquement. « Nous avons des armateurs qui investissent dans les meilleurs bateaux disponibles et veilleront également à avoir les meilleurs équipiers à bord. Ils donneront le meilleur d’eux-mêmes et ils exigeront aussi le meilleur en retour », explique Nacho Postigo.

La Classe Soto 40 est elle aussi en plein essor avec plus de 20 bateaux construits et mis à l’eau actuellement. À en croire les réactions très positives depuis l’annonce à Cagliari en Sardaigne en septembre dernier, cette première saison européenne des 40 Series sur le Circuit Audi MedCup sera suivie de près par un public très large, mais surtout par des armateurs potentiels, dont la plupart ont déjà indiqué qu’ils étaient intéressés par la construction d’un bateau pour 2012 et au-delà.

« Les 40 Series forment une classe de monotypes très intéressante car les évolutions architecturales ne sont pas autorisées. Nous verrons donc les équipes sud-américaines, qui connaissent bien la classe, affronter quelques-uns des meilleurs marins d’Europe. Je crois vraiment que le niveau sera plus élevé que la saison dernière », confie Nacho Postigo.

Sur les cinq villes du Circuit Audi MedCup 2011, quatre seront identiques à celles de 2010, avec des épreuves au Portugal, en Espagne et en Italie. Quant à l’étape française, elle est en cours de négociation. Le programme définitif de l’année 2011 sera publié dans environ 15 jours. Ces trophées seront remis au fil du championnat.