DOUBLÉ DU CER LORS DE LA FINALE DU TROPHÉE MIRABAUD

En trustant les deux plus hautes marches du podium, CER 1 de Jérôme Clerc et CER 3 Aprotec  de Nicolas Anklin ont frappé fort lors la dernière étape du Trophée Mirabaud 2010. Organisé par la Société Nautique de Genève (2-3 octobre), l’événement a réuni vingt-huit concurrents! On refait la régate avec le vainqueur Jérôme Clerc.

CER News : Jérôme combien de manches avez-vous couru et dans quelles conditions? Nous avons fait deux manches dans un petit séchard et trois autres dans du sud-ouest de 10-12 nœuds.

CN : Les jeunes du C.E.R. font 1ers (CER 1) et 2e (CER 3 – Aprotec) de cette dernière étape du Trophée Mirabaud. Quelles ont été les clés pour gagner cette course? Nous avons monté trois équipages très compétitifs pour cette Finale Mirabaud avec la volonté de bien finir notre saison de Surprise. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’objectif est atteint, pour nous c’est une preuve que nous travaillons dans le bon sens.
C’était très tactique, avec deux manches dans un faible Séchard et trois manches dans du sud-ouest de 10-12 nœuds. Notre équipage a été le plus régulier dans toutes les conditions notamment grâce à une bonne gestion de la prise de risque tactique. Dans les deux premières manches en Séchard il fallait être sûr de choisir le bon côté dès le départ, ces conditions ne permettant pas de traverser le parcours plusieurs fois par bord. Nous avons ainsi pas hésité à jouer les extrémités, quittes à avoir de gros écarts en latéral avec la flotte. Une chose est certaine : jouer au milieu du plan d’eau dans ses conditions est rarement payant!
Dans les manches de sud-ouest, les oscillations étaient assez lentes avec un net avantage à gauche du plan d’eau. Une des clefs était de prendre un bon départ dégagé et continuer le bord tribord aussi loin que possible, prendre la bascule à gauche et jouer les oscillations plus on se rapprochait de la terre.

CN : Les Surprise du C.E.R. se placent en 4e, 6e et 23e positions du Trophée Mirabaud. Est-ce conforme aux espérances? Que disent ces résultats? Les résultats sont globalement relativement peu satisfaisants car le C.E.R. aimerait bien sûr mieux figurer au classement. Mais la réalité est que le Trophée Mirabaud est pour le C.E.R. un moyen de faire progresser les jeunes équipages sur les Critérium, sans toujours chercher absolument un résultat. Cette année nous n’avons pas eu des équipages compétitifs réguliers. L’année prochaine s’annonce différente avec notamment l’arrivée d’une équipe issue du Club Nautique de Versoix composée de jeunes qui terminent le dériveur. Ce sera une bonne occasion pour eux de faire leurs preuves sur ce circuit. Quoi qu’il en soi, bravo à Cyrus Golchan et son équipe sur Mirabaud 1, c’est une belle victoire!

CN: De quoi sera faite la suite de la saison au C.E.R. ? La fin de la saison sportive est proche, il reste plus que les deux match-races de Genève. Cet automne sera consacré à la reception et à la préparation des nos quatre nouveaux bateaux (3 Surprises et le M34, en photo ci-dessous). Cette semaine nous avons essayé le M34 à la Rochelle. Accompagnés des meilleurs spécialistes du Tour de France à la Voile nous avons pu découvrir notre nouveau support. Le changement d’échelle par rapport au Farr 30 est impressionnant et les performances radicalement différentes. Sa carêne le défini comme un excellent bateau de portant, qui nous promet de belles glissades, mais le M34 demandera encore de l’optimisation pour égaler le Farr 30 dans les allures de prés. Affaire à suivre dès cet automne…