Mauvaise journée pour les Français

En s’inclinant chacune dans leur match respectif, les deux équipes françaises terminent ce premier Round Robin aux deux dernières places. Reste quatre rencontres à disputer pour déterminer le classement final des six autres compétiteurs. Avec six victoires et zéro défaites, les Kiwis d’Emirates Team New Zealand prouvent une nouvelle fois qu’ils sont l’équipe à battre. Seul Team Origin, battu pour la première fois jeudi par Artemis, peut encore espérer faire tomber les Néo-Zélandais vendredi, dernier jour du Round Robin 1.

Si le soleil brille toujours aussi généreusement sur la Baie des Anges, il rayonne beaucoup moins dans le cœur des marins français. Pour l’équipe de Bertrand Pacé (TFS-Pages Jaunes), le dernier match contre les Russes de Synergy leur offrait une dernière occasion de décrocher enfin une première victoire. Mais une certaine fébrilité dans cette nouvelle équipe tricolore peu entraînée s’est traduite par un mauvais départ et une incapacité à revenir dans le match. Dernier camouflet de la part d’Eole, le voilier français, fortement ralenti par le manque de vent, n’est pas parvenu à finir son match moins de cinq minutes après son adversaire, comme le veut le règlement. Cela ne change rien au résultat final mais les classe DNF (Did Not Finish) sur ce match alors qu’ils se sont battus jusqu’au bout.

La même déception s’affichait sur les visages des équipiers de l’équipe franco-allemande ALL4ONE. Pourtant mal partis, les hommes de Sébastien Col ont réussi à repasser devant grâce à un joli coup tactique dans le premier bord de près. Mais une erreur tactique au portant en abandonnant le marquage de leur adversaire a ouvert la porte aux Italiens d’Azzurra qui se sont précipités dedans. Cette cinquième défaite rétrograde ALL4ONE à la septième place du Round Robin.

A l’opposée, les Kiwis d’Emirates Team New Zealand poursuivent leur domination sans faille. Impassibles et impassables, les All Blacks de la voile se jouent de tous leurs adversaires successifs. Derniers en date, les Américains de BMW Oracle Racing qui n’ont pourtant pas grand-chose à se reprocher. Ils n’ont pu que constater la supériorité des Néo-Zélandais dans cette discipline. Dix minutes plus tôt, les équipiers de Paul Cayard et Terry Hutchinson, à bord d’Artemis, ont réussi l’exploit du jour en infligeant sa première défaite aux multiples champions olympiques qui garnissent la cellule arrière de Team Origin. Mais avec encore deux matchs à disputer, face aux deux premiers du classement provisoire, les Britanniques peuvent encore viser la première place de ce Round Robin.

Si les deux équipes françaises, qui ont disputé leurs sept matchs de ce premier Round, pourront se reposer et analyser leur performance vendredi avant d’attaquer la suite de la compétition, les six autres équipes n’ont pas encore fini cette première phase et aucune des six premières places n’est encore définitive. La journée de vendredi s’annonce donc décisive…

Résultats des matchs du jour

Artemis bat Team Origin par 45 »
Emirates Team New Zealand bat BMW Oracle Racing par 48 »
Synergy Russian Sailing Team bat TFS-Pages Jaunes : DNF
Azzurra bat ALL4ONE par 1’56 »’

Classement provisoire du Round Robin 1 après 6 jours
1) Emirates Team New Zealand, 6-0
2) Azzurra, 5-1
3) Team Origin, 4-1
4) Artemis, 3-3
5) BMW Oracle Racing, 2-3
6) Synergy Russian Sailing Team, 2-4
7) ALL4ONE, 2-5
8) TFS-Pages Jaunes, 0-7

Programme du vendredi 13 novembre
Artemis vs BMW Oracle Racing
Team Origin vs Emirates Team New Zealand
Team Origin vs Azzurra
BMW Oracle Racing vs Synergy Russian Sailing Team