Quantum, fragile leader

A la veille de la course côtière, les écarts sont infimes (20 points) entre les dix TP52 en lice dans le Trophée de Marseille. Aucun équipage n’a échappé à la contre-performance et aujourd’hui, dans le petit temps de la rade Nord, ce sont deux vainqueurs différents qui s’illustrent: Matador et TeamOrigin. Les Américains de Quantum conservent la tête du classement général mais leur position reste très fragile. En GP42, Iberdrola crée la surprise en réalisant le doublé.

Preuve du niveau extrêmement homogène de la flotte des TP52 : les cinq régates disputées jusque-là ont connu quatre vainqueurs différents : Bribón, Quantum et ce jeudi Matador et TeamOrigin. A l’inverse, tous les équipages ont connu leur quart d’heure de déboires avec au moins une mauvaise manche et quelques grosses frayeurs aujourd’hui pour des concurrents tels que Quantum (pénalisé d’un 720 dans la manche 5) ou Emirates Team New Zealand (pointés 9e à la première marque au vent). Résultat : entre les Américains de Terry Hutchinson, leaders du classement général provisoire et la « lanterne rouge » Artemis, l’écart n’est que de 20 points. Et de neuf points seulement entre les huit premiers. Rarement une étape de l’Audi MedCup aura été aussi ouverte.

Matador haut la main

Aujourd’hui, en raison des Voiles de Marseille (régate de yachts classiques), la flotte de l’Audi MedCup a bataillé en rade nord, entre le Frioul à gauche et les collines de l’Estaque puis le cap Méjean à droite. Après un retard à terre faute de vent, deux manches ont été lancées dans un flux de sud-ouest qui n’a cessé de s’étioler en faiblissant de 9 à 6 nœuds. Le contexte était encore hautement tactique. Dans la manche 4, le trio Guillermo Parada (barre), Francesco Bruni (tactique) et Vasco Vascotto (stratégie) a fait des merveilles : les hommes de Matador remportent cette course après l’avoir largement dominée. Ils ont su exploiter toutes les variations de vent (intensité à droite puis bascule à gauche) pour s’imposer avec une avance importante sur Bribón et TeamOrigin 1851.

TeamOrigin enfin !

En pleine progression, l’équipe Britannique emmenée par Ben Ainslie, Ian Percy et Santi Lange (avec le Français Julien Cressant au pied de mât) remporte enfin sa première régate du Trophée de Marseille.  Et il fallait avoir le cœur bien accroché dans cette manche 5 où tous les rebondissements étaient possibles. La preuve : les Franco-allemands de Audi A1powered by ALL4ONE vont parvenir à gagner 5 places dans le deuxième bord de près pour terminer deuxièmes, après avoir doublé Dean Barker et ses compères. A l’inverse, Matador va connaître une belle dégringolade : troisièmes à la bouée au vent, ils finissent  la course en dernière position !

Décollage imminent ?

Emirates Team New Zealand, leader du classement provisoire de la saison, est une équipe sous haute surveillance. Après des débuts difficiles, il semble que Dean Barker et ses complices soient à nouveau sur des rails (10, 6, 5, 4, 3). Ils occupent ce soir une modeste 7e place, à 8 points des leaders.

Le sans faute d’Iberdrola

Les GP42 disputaient aujourd’hui leurs premières régates comptant pour le classement. Deux manches totalement dominées par le bateau vert Iberdrola qui avait fait son entrée dans le Circuit l’année dernière pour l’ultime épreuve de Cartagena. Au général provisoire, ces derniers devancent l’équipage très régulier de Peninsula Petroleum.

Demain vendredi, les TP52 vont voir du pays. La course côtière les emmènera en effet jusqu’à Cassis puis le long des calanques pour revenir vers la rade Sud. Avec un solide vent d’ouest annoncé, la régate sera probablement aussi spectaculaire qu’en 2009.

A terre, un hommage a été rendu ce matin à la trentaine de volontaires qui travaillent sur le Trophée de Marseille. Lors d’un tirage au sort surprise, l’un d’entre eux, Fabrice Scarselli, a gagné une place d’invité à bord d’un TP52.

Trophée de Marseille

TP52 Series
Classement général – Jour 2
1. Quantum Racing (USA), 8+1+1+5+6= 21 points
2. Matador (ARG), 3+3+4+1+10= 21
3. TeamOrigin (GBR), 4+7+7+3+1= 22
4. Audi A1 powered by ALL4ONE (FRA/GER), 2+9+2+10+2= 25
5. Bribón (ESP), 1+8+8+2+7= 26
6. Synergy (RUS), 9+2+6+7+4= 28    
7. Emirates Team New Zealand (NZL), 10+6+5+4+3= 28
8. Cristabella (GBR), 6+4+3+8+9= 30
9. Luna Rossa (ITA), 5+5+10+9+5= 34  
10. Artemis (SWE), 7+11(RAF)+9+6+8= 41  
11. Bigamist 7 (POR), 12(DNC)+12(DNC)+12(DNC)+12(DNC)+12(DNC)= 60

GP42 Series
Classement général – Jour 1
1. Iberdrola (ESP), 1+1= 2 points
2. Peninsula Petroleum (GBR), 3+3= 6
3. AIRISESSENTIAL (ITA), 5+2= 7
4. Islas Canarias Puerto Calero (ESP), 2+5= 7
5. Madrid-Caser Seguros (ESP), 4+4= 8